Africallia 2016 : « Il est toujours possible de faire des affaires au Burkina » (Frank Tapsoba)

690 0

La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina (CCI-BF) offre aux chefs d’entreprises de l’Afrique de l’Ouest, l’occasion de faire le tour du monde et ceux du reste du monde, le tour de l’Afrique de l’Ouest en 48 heures en un seul lieu. Ils pourront le faire au cours d’Africallia 2016, 4 ème édition du genre. C’est ce qu’ont fait savoir les premiers responsables de la CCI-BF. Ils étaient face à la presse ce mercredi 17 février 2016. La relance économique du Burkina post-transition a été menu des échanges.

« Faire le tour du monde en 48 heures en un seul lieu » à partir de la capitale burkinabè, c’est possible. Du moins, c’est ce dont bénéficieront les participants au 4ème forum Ouest-africain de développement d’entreprises Africallia 2016.

Le Burkina est « toujours » fréquentable !

Pour Franck Tapsoba, directeur de la CCI-BF, cette quatrième édition se tient suite à la transition politique que le pays a connue, les espoirs et les aspirations des peuples pour une croissance économique et un développement « véritable » sont de taille.

Affricallia représente pour lui un tremplin pour la relance économique du Burkina. « On veut à travers cette édition montrer au reste du monde qu’il est toujours possible de faire des affaires au Burkina », a-t-il dit.

L’édition 2016 du forum Africallia sera axée sur des problématiques énergétiques que connait le continent africain. Une conférence sera animée sur la thématique à l’issue de la cérémonie d’ouverture le 26 février prochain. Les rencontres d’affaires B2B qui suivront ensuite, permettront aux participants de se faire de nouveaux partenaires pour le grand bonheur du secteur économique.

Acquis. « Africallia a contribué à faciliter la réinsertion de Burkinabè de la diaspora qui travaillaient en France, qui eux-mêmes avaient leurs activités en France et qui à l’occasion de la première édition d’Africallia sont venus et ont réussi à tisser des contacts qui leur ont permis de développer leur affaires ici », a confié  le directeur de la chambre de commerce.

africallia 2016

Relancer l’économie…

L’ultime but, selon les organisateurs,  c’est d’arriver à apporter à l’économie burkinabè ce plus qui manque depuis l’insurrection populaire d’octobre 2014. « Nous voulons que Africallia qui est la première manifestation internationale de notre pays d’après transition puisse vraiment contribuer à la relance économique », a souligné le directeur de la CCI-BF.

Et Frank Tapsoba de conclure que « c’est par la relance économique, le développement des affaires qu’on peut s’assurer de la prospérité et que si on crée de la richesse, on peut mieux répondre aux préoccupations et aux aspirations de nos populations ».

Africallia 2016 se tiendra du 25 au 26 février 2016. La capitale burkinabè sera pendant ces 48 heures le centre du monde des affaires pour les 416 participants représentant 368 entreprises de 23 pays  dont 166 du Burkina Faso.

Oui Koueta

Burkina24



Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *