Musique : L’Ivoirien Tiken Jah Fakoly décroche le prix du “Meilleur album reggae africain”

600 0

L’Ivoirien Tiken Jah Fakoly a remporté pour la deuxième fois consécutive les « Victoires du reggae » en décrochant le prix du “Meilleur album reggae africain”.

Tiken Jah Fakoly, de son vrai nom Doumbia Moussa Fakoly, né le 23 juin 1968 à Odienné en Côte d’Ivoire, est un chanteur de reggae. Bien qu’issu d’une famille de forgerons, Fakoly découvre assez tôt la musique reggae et monte son premier groupe, Djelys, en 1987. Il réussit peu à peu à se faire connaître au niveau régional puis national avec ses concerts.

En 1998, il monte pour la première fois sur scène en Europe, à Paris. En 2003, il est invité par le festival Musiques Métisses(Angoulême), où il revient en 2005. En 2003, Tiken Jah Fakoly vivait exilé au Mali à la suite de menaces de mort. Il obtient la Victoire de la musique en 2003 dans la catégorie album Reggae/Ragga/World pour l’album Françafrique.

En 2002 et 2005, il chante lors de la Fête de l’Humanité. Lors de l’édition 2008, 50 000 personnes l’ont suivi sur la grande scène du parc de La Courneuve. Il participe au rock dans tous ses états à Évreux en 2005.

Lors d’un festival de rap à Dakar, Sénégal en décembre 2007, Fakoly demande entre autres au président Wade de « quitter le pouvoir s’il aime le Sénégal », il parle aussi du danger que court le pays. Fakoly est déclaré persona non grata au Sénégal à la suite de ses déclarations jugées « fracassantes, insolentes et discourtoises » par le gouvernement sénégalais.

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *