Foire Agro-Sylvo-Pastoral Kienfangué 2016 : Connaissez-vous le sésame noir ?

510 0

Le sésame noir, c’est l’un des produits exposés à la Foire Agro-Sylvo-Pastoral Kienfangué 2016, dans la commune rurale de Komsilga, organisée par l’Association pour le développement du monde rural (ADMR). Cette foire qui est à sa 3e édition va du 18 au 21 février 2016 et est placée sous le thème : « Filière agro-sylvo-pastorale, quelles contributions à la création d’emplois pour les jeunes et les femmes du Burkina Faso ? ».

Foi de Habib Medah, exposant du sésame noir à la Foire Agro-Sylvo-Pastoral Kienfangué 2016, c’est une variété qui n’est pas très bien connue au Burkina, pour ce qu’il a remarqué depuis ce jeudi 18 février 2016, jour d’ouverture de la foire. A l’écouter, cette variété a plus de vertus que le sésame blanc.  

« Le sésame noir est riche en lipides insaturés et permet la prévention des maladies cardiovasculaires dues à une prise excessive de lipides (…) Aussi, l’huile qui découle de ce sésame est de très bonne qualité ». Ce sont là quelques atouts de ce précieux sésame que Habib Medah lançait à ses visiteurs.

De bonnes affaires. Outre cet exposant, ce sont plus d’une centaine de personnes qui ont envahi, et pour 4 jours, les stands d’expositions pour « faire de bonnes affaires » à l’instar de la Coopérative maraîchère de la commune rurale de Pabré qui expose les produits de son jardin.

Participant depuis la création de l’évènement, Grégoire Doumba, Secrétaire générale de la Coopérative explique que son organisation expose le haricot vert, les poivrons, la pomme de terre etc. La participation à cette rencontre annuelle est enrichissante, rassure-t-il, « non pas seulement dans la vente des produits, mais aussi dans les relations que nous acquérons ».

Le seul grief à l’endroit du comité d’organisation qu’il retient, c’est la hausse du prix des stands. « L’année passée nous avons pris les hangars à 15 000F CFA. Mais cette année, c’est monté à 50 000F CFA. Cela décourage beaucoup de personnes à y participer. Si le prix des stands peut être diminué pour les prochaines éditions, cela nous aidera énormément», demande Grégoire Doumba.

Foire internationale. La cérémonie d’ouverture de la 3e édition de cette foire a connu la participation de deux ministres à savoir celui en charge de la Jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle, Jean Claude Bouda et le ministre des Ressources animales et halieutiques, Sommanogo Koutou qui ont par ailleurs coprésidé la cérémonie.

Jean Victor Ouédraogo, président de l’Association pour le développement du monde rural (ADMR) a rappelé que cette foire est d’abord partie du communal pour atteindre le national. « Nous envisageons une foire internationale en 2017. Un commissariat national est mis en place pour ce travail », projette-il.

De nombreux prix en nature seront décernés aux participants, « une centaine », note le président de l’ADMR. Pour l’heure, le parrain Abdoul Ouédraogo, PDG de « Abdoul Services » a déjà annoncé ces prix : 250 000 F CFA pour les six premiers et 100 000 F CFA pour les neuf autres.

Yannick SAWADOGO

Burkina 24


Portfolio 

2

Habib Medah, exposant du sésame noir à la Foire Agro-Sylvo-Pastoral Kienfangué 2016
Ici, des crevettes et du poissons en vente
Les enfants aussi ne sont laissés pour compte
Les enfants aussi ne sont laissés pour compte


 

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *