Niger: Le vote par témoignage pose problème

389 0

Un arrêté autorise tout Nigérien en position d’une carte d’électeur mais sans pièce d’identité à voter si deux électeurs inscrits dans le même bureau de vote que lui attestent de son identité et de sa nationalité. L’opposition a rejeté cette mesure et y voit une stratégie de fraude orchestrée par le pouvoir.

Selon la Commission Électorale Indépendante, cet arrêté vise plus d’un million d’électeurs dans ce pays où seulement 7% de la population détient une pièce d’identité.

Au micro de la VOA Afrique, Ali Idrissa, président de l’Observatoire du processus électoral (OPELE) a estimé que cette disposition comportait des limites énormes, sources de divergences.

“Ça crée énormément des problèmes, ce vote par témoignage. L’arrêté ne dit même pas pour combien de personnes les mêmes électeurs peuvent témoigner. On peut se retrouver dans des situations où deux personnes peuvent venir dans un bureau de vote et y rester du matin au soir pour témoigner pour autant de personnes qu’ils voudront,” s’est-il inquiété.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU/Burkina24

Source: VOA

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *