Concert « Faso Ivoire » : « C’est entre politiciens qu’il y a une crise sinon nous on s’amuse ensemble »

633 0

Le comité d’organisation du concert dénommé « Faso Ivoire » a animé un point de presse, ce vendredi 19 février à Ouagadougou pour porter à la connaissance de l’opinion publique la tenue effective de “Faso Ivoire” et expliquer le concept. Le concert est prévu à Bobo-Dioulasso le 26 février au théâtre de l’Amitié et à Ouagadougou le 27 février 2016 au stade municipal.

« Faso Ivoire » est un concept qui selon Adou Agnéro, le secrétaire général à l’organisation, rassemble des artistes burkinabè et ivoiriens sur une même scène.  Pour lui, cela se justifie par le fait que les liens entre ces deux pays, la Côte d’ivoire et le Burkina Faso « sont dégradés ». Il vient resserer les liens entre les populations  burkinabè et ivoiriennes.

D’ailleurs dit-il plus loin, “En réalité il n’y a pas de problème entre les populations, ce sont les hommes politiques qui ont des problèmes entre eux. Nous voulons leur montrer que nous les populations s’amusons ensemble ». La preuve, ajoute, Ouattara Issiaka, le chargé de la communication  « la structure organisatrice de l’évènement, Diez production est  une structure qui compte en son sein des jeunes burkinabè et ivoiriens ».

« Nous vous assurons que nous n’avons eu d’argent avec aucun homme politique de la Côte d’ivoire ni du Burkina. A Ouagadougou, on  a seulement demandé le patronage du ministère de la culture », s’en défend  toujours Ouattara Issiaka, à la question des journalistes de savoir si l’activité ne cachait pas un homme politique.

Plus loin, il ajoute « C’est entre nous jeunes, nous avons cotisé pour faire ce concert. On n’a eu aucun sponsor ». Quant à la véracité de la présence des artistes annoncés, ils prennent Facebook pour témoin, « Vous pouvez vérifier sur Facebook, vous trouverez des vidéos dans lesquelles les artistes confirment leur présence, où ils disent qu’ils seront à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso pour le concert. Cela prouve qu’on a déjà un contrat signé avec eux », dit toujours le chargé à la communication.

Outre le couac entre les deux pays, pour eux  l’objectif  premier de ce concert vise à mettre en marche, foi des organisateurs, l’intégration sous régional en général et particulièrement consolider les liens fraternels et de cohabitation entre les deux pays.

Toujours dans la même logique de resserrer les liens, ils promettent qu’un tel concert « Faso Ivoire » est prévu dans les mois à venir en Côte d’Ivoire avec aussi la participation des  artistes burkinabè. Les artistes annoncés sont entre autre Floby, Tinès, Imilo Le chanceux, Fleur, David le combattant du Burkina et Serge Beynaud, Dj Léo, Shado Chris de la Côte d’Ivoire.

Un tel concept, aussi aux dires des organisateurs, veut créer un cadre de rencontre et d’échange pour les artistes. A cet effet, après les concerts, un cadre de rencontre et d’échange est organisé à l’attention des artistes. Côté sécurité, les organisateurs assurent qu’elle sera garantie avec plus d’une centaine d’agents.

Revelyn SOME

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *