Import-Export : Le nouveau conseiller en questions douanières du Burkina a pris fonction

538 0

Le poste de Conseiller chargé des questions douanières près l’Ambassade du Burkina en Côte d’Ivoire a un nouvel occupant. Il s’agit d’Oumaro Ouédraogo, inspecteur divisionnaire des Douanes. Il a été officiellement présenté ce 10 février 2016, au Directeur Général Adjoint des Douanes de Côte d’Ivoire,  le Colonel Pierre A. DA.

Vacant depuis quelques années maintenant, le poste de  conseiller chargé des questions douanières de l’ambassade du Burkina en Côte d’Ivoire est désormais occupé par l’inspecteur divisionnaire des Douanes, Oumaro Ouédraogo.

Il occupe ses nouvelles fonctions depuis la mi-septembre 2015. Son installation officielle a été faite par Mamadou Ilboudo, Premier conseiller de l’ambassade du Burkina en Côte d’Ivoire.

Le nouveau conseiller a décliné au cours de la cérémonie les principaux axes de sa mission. Ils s’inscrivent dans le cadre du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) qui lie le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire.

Le nouveau conseiller Oumaro Ouédraogo avec à sa gauche le DG adjoint des Douanes ivoiriennes, le Colonel Pierre A. Da.
Le nouveau conseiller Oumaro Ouédraogo avec à sa gauche le DG adjoint des Douanes ivoiriennes, le Colonel Pierre A. Da.

Il s’agit entre autres de l’amélioration du climat des affaires, de la facilitation des échanges commerciaux et du transit  et de  la lutte contre la fraude douanière par la mutualisation des efforts des deux administrations douanières.

Le nouveau conseiller s’est réjoui de l’accueil que lui a réservé l’administration douanière du pays hôte, qui lui a « clairement » indiqué sa disponibilité à l’accompagner dans ses nouvelles fonctions au grand bonheur des opérateurs économiques burkinabè.

Ouamaro Ouédraogo a déclaré être disponible à les accompagner tout au long des opérations portuaires qu’ils effectueront. Sa présence à l’ambassade se résume en partie à leur prodiguer ses conseils et son accompagnement dans les opérations d’importation à partir du port d’Abidjan. « Nous sommes prêts à leur apporter notre assistance », a-t-il dit.

Quant aux opérateurs économiques ivoiriens qui souhaiteraient investir au Burkina Faso, ils trouveront « une équipe pluridisciplinaire à l’Ambassade qui pourrait les orienter ».

Le volume* des échanges commerciaux entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire a considérablement augmenté ces cinq dernières années. Les exportations du Burkina Faso vers la Côte d’Ivoire sont estimées à 41 577 769 kg pour une valeur de 11 211 786 610 F CFA. Les importations en provenance de la Côte d’Ivoire s’élèvent à  435 497 984 kg avec une valeur de 138 763 691 963 F CFA

Synthèse de Oui Koueta

Burkina24

Avec le concours du service de presse de l’ambassade

*Source: Direction générale des Douanes du Burkina



Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *