Grogne sur les nouveaux textes de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina

554 3

Le collectif pour l’assainissement de l’économie burkinabè demande le toilettage des nouveaux textes de la Chambre de commerce et d’industrie. C’est suite au bilan des réformes proposées par la délégation spéciale de la CCI-BF le 05 février dernier que le collectif s’est prononcé ce samedi 20 février 2016 à Ouagadougou. Les frondeurs dénoncent le manque de consensus dans l’élaboration des futures lois de l’institution publique.

Le collectif a rencontré la presse ce 20 février pour faire part de leur lecture sur les futures lois de la Chambre de commerce et d’industrie burkinabè. Selon les organisateurs pour la relecture des textes, c’est un consultant qui a été recruté. Et que ce consultant est un ancien ministre du commerce du nom de Benoit Ouattara. Chose que le collectif déplore. 

Le groupe dénonce « inapplicables les nouveaux textes »  qui concernent des élections consulaires de 2015 pourtant les élections sont prévues pour 2016. En réalité le décret pourtant l’élection de la Chambre de commerce parle des élections consulaires de 2015.

CIMG7292

Ensuite les frondeurs demandent la limitation du nombre de mandats des membres du bureau consulaire. Selon Guy Sanou, 4e vice-président du collectif, « quelqu’un peut être indéfiniment membre du bureau consulaire, en changeant juste de poste, ce qui transformerait le bureau en un cercle d’amis ».

En plus le mouvement réclame la limitation du pouvoir de la  présidence de la CCI-BF qui nomme et révoque le directeur général. Pour plus de dynamisme, il pense qu’il faut rendre plus autonome le directeur général  en le recrutant sur concours avec un minimum de capacité intellectuelle et une obligation de résultat.

Enfin le collectif exige du président une intégrité morale et intellectuelle plutôt que la simple pesée économique.

En rappel la délégation spéciale est l’instance intérimaire mise en place depuis décembre 2014 pour piloter la CCI-BF. Le collectif est un regroupement des professionnels de l’industrie du commerce et des services qui luttent pour l’assainissement de l’économie du Burkina.



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *