2020 : Le Tocsin plaide pour le vote des Burkinabè de l’étranger auprès de Roch Kaboré

544 0

Le vote des Burkinabè de l’étranger, cheval de bataille de l’association le Tocsin, était l’un des sujets abordés le lundi 22 février 2016 entre le président du Faso Roch Kaboré et ladite association. Outre cela, la carte d’identité consulaire biométrique a également été débattue.

La création du portefeuille des Burkinabè de l’extérieur est l’une des grandes satisfactions de l’association le Tocsin. « Il (Roch Kaboré) a nommé un Burkinabè de la diaspora comme Premier ministre. Cela est déjà une main tendue. Car comme vous le savez, Le Tocsin est pour le vote des Burkinabè de l’étranger en 2020 et nous avons aussi évoqué la question avec le Président du Faso », a souligné Arouna Savadogo, président de l’association.   

La confection des cartes d’identités consulaires biométriques avait été confiée à un opérateur étranger, alors que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et l’Office nationale d’identification (ONI), précise Arouna Savadogo, avaient dit pouvoir faire cette carte. « Nous souhaitons que ces deux structures reprennent les choses en main afin que les Burkinabè de l’étranger puissent participer à l’enrôlement en vue des élections de 2020 », a-t-il recommandé.

Le Tocsin dit également avoir parlé de la durée du passeport burkinabè qui est de 5 ans, alors que dans les autres pays, elle est de 10 ans. Cette situation n’arrange pas les Burkinabè. Ainsi, Arouna Savadogo souhaite que la durée soit revue à la hausse.  

Pour rappel, l’Association le Tocsin a été créée en 1997 et s’inscrit dans la promotion des activités favorisant l’intégration des Burkinabè de l’extérieur au Burkina et dans leurs pays d’accueil. L’association s’est particulièrement illustrée dans la lutte pour la reconnaissance du vote des Burkinabè de l’étranger.

A ce propos, Arouna Savadogo, rassure que le président du Faso, Roch Kaboré est pour le vote des Burkinabè de l’étranger pour les consultations électorales de 2020.

Yannick SAWADOGO

Burkina 24



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *