Premières journées parlementaires du groupe MPP : Les élections locales au centre des échanges

151 0

Les députés du groupe parlementaire Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) sont réunis à Koudougou les 25 et 26 février 2016 pour leurs premières journées parlementaires de l’année 2016, sous le thème : « réussir les élections locales, pour optimiser la mise en œuvre du programme quinquennal du président du Faso, dans un contexte de besoin sécuritaire : Quelle contribution du groupe parlementaire MPP. »

Ces journées parlementaires visent à outiller les membres du groupe aux fins de leur permettre de défendre de manière conséquente, le programme présidentiel et de soutenir les projets de lois indispensables à sa mise en œuvre.

Pour le président du groupe parlementaire MPP Bala Alassane Sakandé, les élections locales à venir revêtent une importance capitale dans le processus d’application du programme présidentiel et il est plus qu’impérieux de les remporter.

Il a exhorté ses camarades députés du groupe à participer de façon assidue aux travaux avec des réflexions fécondes susceptibles de les conduire à des fermes conclusions indispensables à l’atteinte des résultats escomptés a dit le président du groupe.

Ces journées parlementaires s’ouvrent dans un contexte national marqué par des conjonctions d’évènements politiques, sociaux, économiques et sécuritaires sans précédents. Au plan politique, une nouvelle ère démocratique s’offre au Burkina Faso après une transition tumultueuse par moment, mais couronnée par des élections démocratiques libres et transparentes jamais égalées, unanimement saluées au plan national et international.

Pour le président du groupe parlementaire MPP, à travers ces élections, le peuple burkinabè a décidé d’écrire avec le MPP, une nouvelle page son histoire politique en plébiscitant Roch Marc Christian Kaboré à la magistrature suprême et en lui accordant une majorité à l’Assemblée nationale. Au plan social, les attentes des citoyens sont nombreuses et multiformes. Dès lors, tous les regards se cristallisent sur le MPP qui détient la gestion de l’appareil d’Etat.

Si des mesures urgentes doivent être engagées pour répondre aux préoccupations légitimes exprimées, le député Sakandé estime qu’il n’en demeure pas moins qu’il faut réfléchir sur le phénomène grandissant de l’incivisme et de la remise en cause systématique de l’autorité de l’Etat en cours dans notre société.

La cérémonie d’ouverture de ces premières journées parlementaires a connu la présence des représentants des groupes parlementaires.

Michel YAMEOGO

Correspondant de Burkina24 à Koudougou

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre