Vente de carburant : Le ministre de la sécurité annonce des « contrôles inopinés »

489 0

Après l’interdiction des taxis utilisant du gaz butane en lieu et place du carburant, le ministre d’Etat en charge de la sécurité s’attaque à un autre chantier, celui des vendeurs de carburant « au détail ».

Dans un communiqué parvenu à la rédaction de Burkina24, le ministre de la sécurité intérieure, Simon Compaoré dit remarquer que des individus continuent « d’inonder nos villes de produits inflammables extrêmement dangereux pour la sécurité des populations. Certains poussent leur témérité jusqu’à exposer ces produits dangereux devant des services publics et les stations services ».

Pourtant, rappelle-t-il, des mesures avaient été prises par le ministère en charge de l’industrie et du commerce, interdisant la vente de carburant et autres produits inflammables aux abords des routes.

Simon Compaoré a indiqué que des contrôles seront bientôt lancés. «Pour compter de la parution du présent communiqué, des communiqué, des communiqués seront effectués et ceux qui seront appréhendés verront leurs produits systématiquement saisis sans préjudice des poursuites qu’ils pourraient encourir », a indiqué le ministre d’Etat dans son communiqué.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *