Eclairage public à Ouaga : Le coup de pouce des Koglwéogo du secteur n°6

509 0

Les riverains de la section BS du quartier Lalgh-Pooré au Secteur n°6 (ex-Secteur n°8) de Ouagadougou, en collaboration avec la Mairie centrale ont initié un éclairage public des voies de leur zone d’habitation. Cet éclairage public a été inauguré dans la soirée de ce lundi 29 février 2016. La cérémonie était parrainée par le ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure, Simon Compaoré.

Des « Koglwéogo » ont fait montre de leurs bonnes volontés. Face à une insécurité grandissante, les habitants du quartier Lalgh-Pooré au Secteur n°6 de l’Arrondissement 1 ont décidé de se lever comme un seul homme pour lutter contre le fléau. C’est ainsi que les populations ont trouvé qu’il serait bon d’éclairer toutes les voies du quartier.

DSCN0209

C’est une initiative locale de lutte contre l’insécurité, selon les promoteurs qui se présentent en tant que « Koglwéogo version secteur n°6 de Ouagadougou ». Le quartier était considéré, il y a belle lurette, comme zone criminogène très connue. Il y aurait des agressions et même régulièrement des crimes surtout dans sa partie se trouvant vers le canal situé à côté du Théâtre Populaire.

Le Comité de pilotage du projet d’éclairage mis en place depuis avril 2012 est composé de Hubert Kabré (Président), El Hadj Tidiane Derra (Secrétaire général), Aboubakary Kiendrébéogo (Secrétaire à l’information), Valentine Tiendrébéogo (Trésorière) et de El Hadj Aboubacar Nacro (Commissaire aux comptes).

Une initiative louable selon le ministre de la sécurité intérieure…

« C’est parce que nous avons remarqué que les malfrats ont peur de la lumière. Alors, nous avons donc demandé à la Mairie de nous aider à réaliser le projet en contribuant à 50% sur le devis estimatif », fait savoir Hubert Kabré.

Hubert Kabré, Président du Comité de pilotage du projet d'éclairage du quartier Lalgh-Pooré..
Hubert Kabré, Président du Comité de pilotage du projet d’éclairage du quartier Lalgh-Pooré.

Cet éclairage public avec 72 lampes installées sur presque 18 hectares a coûté au total environ 31 millions de FCFA. La contribution des riverains occupant les 309 parcelles du quartier s’élève à 8.805.000 FCFA et celle de la Mairie à plus de 20 millions FCFA.

« Nous sommes très contents que cet éclairage public soit enfin une réalité aujourd’hui… Nous lançons un appel aux populations et à l’Etat, tous les deux, car tout seul le gouvernement ne peut pas assurer la sécurité des personnes et des biens », déclare le Président du Comité de pilotage.

M. Kabré souhaite en effet que « cet exemple soit dupliqué dans les autres quartiers» de la ville où l’insécurité bat encore son plein. Le ministre de la sécurité intérieure, Simon Compaoré, s’est dit « réjoui» de cette initiative locale « louable » qui a pu bénéficier de l’accompagnement de la Commune.

Noufou KINDO

Burkina 24


Portfolio :

DSCN0219

DSCN0210

DSCN0206

DSCN0205




Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *