Le « Carrefour des facilitateurs Tylay » pour l’amélioration des exploitations agricoles

983 0

Dans le cadre du projet « Partenariat pour l’amélioration des performances des exploitations agricoles familiales et des entreprises rurales par la valorisation des compétences au Burkina Faso », l’agence CORADE (Conseils, recherche-action, développement d’expertise) organise un atelier, le Carrefour des facilitateurs Tylay, du 2 au 4 mars 2016 à Ouagadougou. Le projet piloté par CORADE avec le soutien financier de la Coopération suisse vise globalement à mettre en place des mécanismes et stratégies de qualité qui assurent un passage à l’échelle de la diffusion des formations « Tylay ».

La démarche « Tylay » a deux significations, aux dires des garants de ce concept. Le premier aspect « Tilae » en langue Mooré signifie littéralement « Y arriver coûte que coûte » et traduit l’autonomie, le fait de croire en soi pour développer sa capacité à agir.

Le second aspect toujours en Mooré « Teeltaab N’yiki, Lagamtaab N’yidg » (S’entraider mutuellement pour se mettre ensemble débout, S’épanouir). Cet aspect met en relief la responsabilité de l’individu vis-à-vis des autres et le caractère indissociable des devenirs de l’individu et de sa communauté.

« Tylay » est en fait une adaptation de la Démarche bilan valorisation des compétences de l’institut suisse EFFE (Espace de formation et formation d’espaces) introduite au Burkina en 2004. Cette adaptation a été faite par l’Agence CORADE soutenue financièrement par la Coopération suisse.

DSCN0236

Le projet « Partenariat pour l’amélioration des performances des exploitations agricoles familiales et des entreprises rurales par la valorisation des compétences au Burkina Faso » (approche Tylay) entend contribuer à l’amélioration de la production et de la gestion du plus grand nombre d’ exploitations rurales. Toutes les 13 régions du pays sont concernées, en particulier les régions de l’Est, Nord, Boucle du Mouhoun et Centre-Ouest.

C’est dans cette perspective qu’un espace d’échanges de 72 heures entre facilitateurs dénommé « Carrefour des facilitateurs Tylay » est organisé et ouvert depuis ce 2 mars 2016 à Ouagadougou.

Il sera question de  renforcer leurs capacités, favoriser la mutualisation des expériences et l’émulation, identifier les adaptations à opérer, capitaliser les résultats et faire émerger un réseau de facilitateurs fort pour la promotion de la démarche.

Les facilitateurs et facilitatrices proviennent d’organisations partenaires dont l’Union de coopératives de producteurs de Silly, l’Union de coopératives de producteurs « NE KENE DAN » de Niabouri, la Marche Mondiale des Femmes, l’Union « Wen N’Guudi » de Pella, la Coordination des facilitateurs/trices de Soaw, l’Union des groupements Naam de Koumbri, l’Association féminine pour le développement du Burkina, l’Association Dounia La Vie, l’Association Andal et Pinal, l’Association Potal Men et l’Association Kawrane.

DSCN0254

La cérémonie d’ouverture de l’atelier était placée sous la présidence du Directeur de la recherche des innovations en éducation non formelle et en alphabétisation (DRINA), Tiambè Dioma. « L’approche Tylay en tant que développement personnel a attiré particulièrement notre attention dans le cadre de la communication pour le développement », a-t-il dit.

La Coopération suisse était représentée par Jean Pierre Salembéré. Alexis Kaboré de l’Agence CORADE et Céline Onadja de l’ONG Eau-Vive se sont dit confiants quant à l’issue du projet.

Mise en œuvre depuis 2007, la démarche a eu des résultats probants, en attestent les multiples études et capitalisations.

Le défi majeur du projet Tylay /VAC2 de CORADE visant la diffusion à grande échelle de Tylay consiste au passage à l’échelle tout en gardant la qualité des formations afin de contribuer à une amélioration des performances des exploitations agricoles familiales et des entreprises rurales. Ce projet est est financé par la Coopération Suisse dans le cadre du programme VAC 2 coordonné par l’ONG eau vive Burkina.


Portfolio :

DSCN0255 DSCN0250 DSCN0249 DSCN0239 DSCN0237


Noufou KINDO                                                                                                                 

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *