« L’Organisation des Nations Unies est fière de son partenariat avec le Burkina », Ban Ki-Moon

686 0

Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies, Ban Ki-Moon a été reçu en audience ce jeudi 3 mars 2016 par le Président du Faso, Roch Kaboré. A sa sortie, le Secrétaire général des Nations-Unies (ONU) a salué « le courage du peuple burkinabè ».

Roch Kaboré, prenant la parole premièrement dit remercier le secrétaire général de l’ONU pour l’appui que cette organisation a apporté au Burkina « depuis l’insurrection populaire en passant par le coup d’Etat du 16 septembre et en favorisant le dialogue politique » qui a permis au Burkina d’arriver aux élections.

Plan national de développement. Le développement en Afrique et la sécurité dans la sous-région ont également été abordés lors de cette rencontre. Le président du Faso dit avoir été rassuré du soutien des Nations-Unies au plan technique pour améliorer la lutte contre le terrorisme et « dans la réorganisation de nos forces armées. Mais aussi dans la sous-région pour améliorer, par la prévention, la lutte contre le terrorisme », note Roch Kaboré.

VIDEO – Le point de la rencontre entre Ban Ki Moon et Roch Kaboré

Burkina 24

Tout en précisant que c’est la troisième fois qu’il vient en visite au Burkina, Ban Ki-Moon a confié sa « franche admiration pour le courage du peuple burkinabè qui a traversé des épreuves très douloureuses (…). L’Organisation des Nations Unies est fière de son partenariat avec le Burkina », déclare Ban Ki-Moon qui dit avoir assuré Roch Kaboré de l’engagement du Système des Nation-Unies à soutenir le Plan national de développement que le gouvernement présentera.

Riposte globaleLe rôle joué par le Burkina dans le cadre sécuritaire, notamment la MINUSMA au Mali, a été salué par Ban Ki-Moon. Pour les « lâches » attentats du 15 janvier dernier à Ouagadougou, le Secrétaire général de l’ONU a eu une pensée pour les victimes. Contre ces genres de drames, Ban Ki-Moon propose une « riposte globale et menée dans le strict respect des droits de l’Homme et du droit international humanitaire ».

« Vous pouvez compter sur l’appui des Nations-Unies sur le terrain, ainsi que sur Mohamed Ibn Chambas, représentant spécial des Nations-Unies pour l’Afrique de l’Ouest, de notre engagement dans le Sahel », informe le Secrétaire général de l’ONU.

Après sa visite de 48 heures au Burkina, Ban Ki-Moon s’envolera pour la Mauritanie pour poursuivre, dit-il, son « travail de sensibilisation ».

Yannick SAWADOGO

Burkina 24


Portfolio 

3



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *