Internet à Gaoua : « Ça ne va pas !»

648 0

Toutes les semaines se suivent et se ressemblent en matière de communication et de services Internet à Gaoua, capitale de la région du Sud-ouest en cette nouvelle année. Cette situation n’est pas sans conséquence sur les populations. Pour l’envoi de cet article, il a fallu être courageux. Lisez plutôt les appréciations des Gaoualais !

Hien Gourlaté, gérant de cyber

IMG_3892

Il n’y a pas de connexion à Gaoua. Nous avons perdu la quasi-totalité de nos clients. Actuellement on ne peut même pas gagner l’argent d’une heure de connexion par jour. Face à cette situation, mon patron a voulu revendre le cyber mais nous n’avons pas encore eu de preneur.

Tenez-vous bien ! A chaque fin de mois, on paye à l’Onatel la somme de 42000 F CFA malgré le service rendu. C’est déplorable ! Il faut que les services de communication revoient.

Hamidou Kibsi Nana, rédacteur en chef RTB2 Sud-ouest

IMG_3894

Au niveau de la ville de Gaoua, nous rencontrons de sérieuses difficultés en matière de communication. Il y a des moments où pour joindre les collègues pour des couvertures médiatiques, le problème de réseaux se pose. Nous sommes dans un milieu où la connexion internet est très indispensable pour le bon fonctionnement de notre service. Présentement, nous sommes confrontés aux problèmes d’envoi des reportages à la chaine mère pour diffusion. Cette situation provoque souvent des mésententes avec nos partenaires.

Ousséni Zangré, directeur régional de l’habitat et de l’urbanisme

IMG_3888

Nous souffrons énormément. On peut faire un mois sans connexion. Recevoir et transmettre des documents à l’administration centrale est de la mer à boire.

Effectivement, depuis quelques semaines on ne peut même pas communiquer surtout Telmob. Rien ne va et j’ai vraiment comme l’impression que cette région est délaissée.

Kambou kô Ives, informaticien

Ça ne va pas ! On a des problèmes avec l’ADSL. Je suis obligé d’utiliser ma clé de connexion de Airtel pour satisfaire certaines exigences. Depuis lors, nous avons perdu notre clientèle. C’est les travaux de maintenance qui donnent vie à ce cyber. Des experts étaient même venus de Ouagadougou, mais jusqu’à ce jour, le problème demeure.

Propos recueillis par Dalou Mathieu Da

Correspondant de Burkina24 à Gaoua



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *