Bitumage de la RN 18 : Les populations de la province de la Gnagna dans la rue

Les populations de la Province de la Gnagna ont manifesté dans la matinée de ce vendredi 11 mars 2016. Elles réclament le bitumage de la Route nationale N°18 (Axe Fada-Taparko). La « marche pacifique » a eu lieu dans les quatre principales Communes jouxtant la RN 18 (Bogandé, Piéla, Bilanga et Manni).

L’objectif principal de la marche est d’interpeller le gouvernement sur la nécessité de construire des ponts et de penser au bitumage de la RN 18.

Les manifestants ce 11 mars (DR)
Les manifestants ce 11 mars (DR)

« Nous voulons dire à nos autorités que la Gnagna fait aussi partie du Burkina et que les vies qui se perdent sur cette route sont autant du pays que les habitants de Ouaga 2000. Que de projets de construction d’échangeurs pendant que des populations rurales pleurent pour un minimum vital », confie Mahamadi Kindo, membre du Comité d’organisation de cette activité.

Joint par Burkina 24, il fait savoir que la marche n’est encadrée ni par une structure syndicale, ni par une OSC, encore moins un parti politique. C’est l’ensemble de la population qui a décidé de se faire entendre dans le but d’interpeller les autorités sur la nécessité du bitumage la Route nationale N°18.

Mahamadi Kindo est membre du Cercle d’information et de concertation de la Gnagna, un groupe très actif sur les réseaux sociaux notamment sur Facebook. « Sincèrement, la route est très mauvaise. La preuve : il y a des ponts, une fois qu’il pleut même si c’est 10 millimètres, on ne peut plus rejoindre l’autre côté de la route… En tout cas, des gens perdent la vie à chaque fois en essayant de traverser », déplore-t-il.

Les autorités locales, selon ses dires, ont promis de transmettre les différentes doléances des populations contenues dans une déclaration à qui de droit et ce dans les meilleurs délais. Cependant, s’il n’y a toujours pas de réaction dans un délai d’un mois, le Comité menace d’organiser d’autres mouvements beaucoup plus herculéens.

Noufou KINDO

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page