La technologie sur la ligne de but sera utilisée pour la finale de la Ligue des champions

L’arbitrage vidéo poursuit sa propagation dans les compétitions de football. Le Comité exécutif de l’UEFA a en effet annoncé le vendredi 4 mars 2016 que le système de technologie sur la ligne de but sera utilisé dès les finales de la Ligue des champions 2016 à Milan et de l’Europa League 2016 à Bâle.

Cette technologie, qui permet de déterminer si le ballon a bien franchi la ligne de but et d’éviter les polémiques à répétition, est adoptée depuis 2012 par la FIFA et fut notamment utilisée lors du Mondial 2014 au Brésil.

Fin janvier dernier, l’UEFA avait annoncé sa mise en place pour l’Euro 2016 en France (10 juin-10 juillet) et en Ligue des champions à partir de la saison prochaine.

Ce procédé allemand s’appuie sur un système de sept caméras installées dans les tribunes et reliées à un ordinateur central. Chacune des caméras envoie sa prise d’images de l’action litigieuse à un logiciel chargé d’établir un modèle de la séquence en 3D pour valider ou non le but.

Si le but est approuvé, un message est alors directement transmis à l’arbitre central sur la montre connectée de ce dernier. La technologie sur la ligne de but coûterait environ 200.000 euros par stade.

(Sources : Le Figaro)

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page