Tenkodogo : Deux escrocs dans la nasse de la gendarmerie

1139 6

Deux individus, SM et TB, qui se faisaient passer pour des marabouts, ont spolié sur leur passage plusieurs victimes originaires de Ouagadougou, Fada et Tenkodogo. Leur butin est évalué à plusieurs millions de francs CFA. Ces présumés escrocs, dont les cibles privilégiées sont des femmes, ont été appréhendés par la brigade territoriale de gendarmerie de Tenkodogo et présentés à la presse le 09 mars 2016.

L’un, SM, est un évadé de la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) depuis courant 2006 et l’autre, TB, est un détenu de la prison de Kaya en liberté provisoire. Tous deux, ils se livraient à l’escroquerie dans les grandes villes sus-citées.

Après leur arrestation, la brigade territoriale de Tenkodogo a pu récupérer sur eux une somme de 3 250 000F CFA et deux motocyclettes de marque Yamaha, modèle Spark 135 et Vega ZR. Selon le Commandant de la BT de Tenkodogo, Alidou Palé, ces deux sieurs qui ne sont pas à leur premier forfait à Tenkodogo, avaient dépouillé deux dames entre 2013 et 2014, en leur soutirant respectivement les sommes de 780 000 et 3 5 00 000F CFA.

Mode opératoire

Ces deux présumés délinquants ciblaient leur victime, l’accostaient et l’isolaient. Selon les explications de l’adjudant-chef de la brigade, « ils se présentent ensuite comme étant des étrangers à la recherche d’une personne. Au cours de la conversation, ils convainquent la victime de ce qu’elle fait l’objet d’un sort provenant d’une de ses connaissances. Ils étayent ces affirmations en citant quelques problèmes d’ordre social de la victime (activités professionnelles, échec des enfants…) ».

La gendarmerie en appelle à plus de vigilance
La gendarmerie en appelle à plus de vigilance

Pour persuader la victime de leurs pouvoirs mystiques à conjurer le sort, poursuit le Commandant, les deux passent à la démonstration. Ils la font cracher dans sa paume gauche.

Ensuite, un des deux délinquants maintient la paume où se trouve le crachat. Pendant ce temps, l’autre accentue ses propos dans l’optique de détourner l’attention de la victime. Lorsque celui qui tient la main contenant le crachat constate que son acolyte est parvenu à divertir la victime, il œuvre à faire voir le même crachat au revers de la main de celle-ci.

La victime impressionnée par cette démonstration, croit fermement aux deux escrocs qui, à leur tour, fixent un montant dont elle devra s’acquitter aux fins de sacrifices pour chasser cet esprit maléfique qui l’habite.

L’arrestation de ces présumés escrocs a été facilitée par la collaboration d’une des cibles de présumés malfaiteurs. Cette institutrice que ces deux sieurs ont ciblée le 11 février dernier en vue de lui retirer la somme d’un million de F CFA, s’est confiée à la gendarmerie de Tenkodogo.

La brigade territoriale a, à son tour, mis des éléments à leur trousse. L’institutrice a coordonné le lieu de rendez-vous avec ces derniers. A l’heure de la remise de la somme, les gendarmes stratégiquement positionnés ont mis la main sur eux.

Martin OUEDRAOGO

Correspondant de Burkina24 à Tenkodogo



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *