Côte d’Ivoire : Attaque terroriste à Grand-Bassam

241 0

Les ivoiriens redoutaient cette attaque qui s’est finalement produite en début d’après-midi de ce dimanche 13 mars 2016. Grand-Bassam, situé à une quarantaine de kilomètres d’Abidjan, la capitale ivoirienne, a été le théâtre d’un assaut terroriste qui a coûté la vie à au moins 16 personnes (14 civils et deux militaires) et plusieurs blessés, selon le dernier bilan provisoire donné par le Président ivoirien Alassane Ouattara, qui s’est déplacé sur les lieux.

[Article mis à jour à 19h]

Grand Bassam, ville balnéaire, fait figure de capitale du tourisme ivoirien avec ses plages, hôtels de luxe et restaurants. Tous les week-ends surtout en cette période caniculaire, cette ville reçoit d’importants visiteurs ivoiriens comme expatriés en quête de quiétude et repos sous un soleil doré et le sable fin de mer. Une belle nature qui rappelle les plages des îles caribéennes.

« Ces assaillants sont sortis de nulle part tirant les yeux fermés sur tout ce qui bougeait », rapporte un témoin qui ajoute que les assaillants demandaient à certaines personnes de faire allégeance à l’Islam en confessant « Allah Hakbar ». « Ceux qui ont refusé d’obtempérer ont été abattus à bout portant », a-t-il rapporté.

Les témoignages récurrents de ce genre ont conforté le gouvernement à conclure la piste terroriste.

« Nous nous y attendions. Après les attaques subites par certains de nos pays limitrophes tels que le Burkina Faso et le Mali, il fallait s’y attendre. Même si nous le souhaitions aucunement, à vrai dire, nous pensions que cela arriverait dans un grand hôtel comme la capitale en regorge plein ou encore dans un des célèbres centres commerciaux que la ville regorge. Mais là, sur la plage de Grand-Bassam, ces assaillants ont pris tout le monde de vitesse», estime un autre témoin.

Réagissant à cette attaque, le gouvernement a indiqué dans un communiqué que trois hôtels de Grand-Bassam ont été attaqués par des assaillants. Les forces de l’ordre et de défense en ont « neutralisé » 6 d’entre eux. Cette attaque de Grand-Bassam rappelle cette de Sousse en Tunisie le 26 juin 2015.

Les premières informations font état d’une revendication de l’attaque par le groupe terroriste Al Qaida au Maghreb islamique (AQMI).

Les forces de l'ordre sécurisant les populations sur la plage de Grand-Bassam.
Les forces de l’ordre sécurisant les populations sur la plage de Grand-Bassam.

Au moment où nous mettons sous presse ce papier, Grand-Bassam se vide de ses touristes causant un très long fil sur l’autoroute ralliant la capitale ivoirienne à cette ville.

Un conseil des ministres extraordinaire est prévu pour ce 14 mars 2016.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire


La déclaration du gouvernement ivoirien

Trois hôtels situés à Grand-Bassam, non loin d’Abidjan ont été attaqués en début d’après-midi, ce dimanche 13 mars 2016, par des hommes armés. Les forces de défense et de sécurité ivoiriennes sont intervenues immédiatement et ont pu neutraliser six (6) terroristes.

Les ratissages sont en cours.
Un bilan détaillé sera communique dans les prochaines heures.
Nous invitons les populations à garder leur calme.

Fait à Abidjan, le 13 Mars 2016


La déclaration du ministre Bakayoko

Burkina24


Live Tweet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre