Section MPP de Saaba: Quand la liste des candidats disparait…

211 0

La liste comportant les noms des candidats aux élections municipales et des conseillers municipaux pour le compte de la commune rurale de Saaba a disparu ce jour 13 mars 2016. A quelques heures de la date limite de dépôts de candidatures pour les élections locales à venir, tous scrutent l’horizon avec l’espoir de voir revenir Dipama Joseph, secrétaire général de la section de Saaba du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP).

« Le secrétaire général Dipama Jo est parti avec les papiers depuis ce matin. On ne sait où il est. Il a disparu avec les papiers des 26 villages de Saaba. On ne sait pas où il se trouve. Nous sommes venus à la CECI pour nous renseigner. On a dit qu’il a envoyé les papiers ce matin et puis on a dit qu’il y a des dossiers qui manquent. Et puis, on lui a remis les papiers. Quand il est parti, il n’est plus revenu », raconte Mariétou Kaboré, déléguée ajointe MPP.

Les candidats et candidates scrutent l’horizon avec l’espoir de voir revenir Joseph Dipama, candidat et secrétaire général de la commune rurale de Saaba pour le compte du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Ils attendent son retour. Lui qui a disparu depuis le matin avec la liste de candidature. « On n’a pas de ses nouvelles. Tous ses portables sont éteints », souligne Mariétou Kaboré.

Le dernier mot revient aux populations

De l’avis des candidats et représentants des populations des quartiers et villages rattachés à la commune de Saaba, derrière la disparition de Joseph Dipama se cache la mainmise de responsables placés un peu plus haut.

« Quand on parle de la décentralisation, ce sont les populations à la base qui décident. Elles ont décidé de placer les gens titulaires et suppléants. A notre grande surprise, ce soir on apprend que la liste a été tripatouillée par le SG. On ne peut pas comprendre, parce que la décision a été prise au niveau du village. Ce que nous avons décidé, il ne peut pas le faire à notre place », estime Jean Paul Nikiéma, candidat tête de liste du quartier Nioko I.

Tripatouillage de la liste

Tous pensent connaitre les raisons de la disparition de Joseph Dipama et de la liste de candidature. Selon eux, la liste a été « tripatouillée ». « On ne peut pas décider à la base d’un certain ordre et en fin de compte, on se retrouve avec des listes tripatouillées. C’est une situation qui décourage et nous sommes là pour savoir la vérité », s’indigne Jean Paul Nikiéma.

« Le comité de Nioko I a décidé. Nous ne voulons pas entendre le contraire », a déclaré Emmanuel Kaboré, secrétaire général adjoint des jeunes de la commune rurale de Saaba.

Comme Jean Paul Nikiéma, Emmanuel Kaboré dit avoir appris à sa grande surprise ce jour que « quand les dossiers sont partis en haut, il y a quelque chose qui a changé là-bas ». Sa présence à la Commission électorale communale indépendante (CECI) se résume à ceci:

« Si je suis présent ici ce soir, dit-il, c’est pour dire non ». Non à l’intervention qui vient d’en haut. « Dès que la vérité n’est pas sue, nous n’allons pas bouger jusqu’à demain », assène le candidat Jean Paul Nikiéma.

Au moment où cet article était publié (23h43), il n’y avait toujours de nouvelles du Secrétaire général.

Oui KOETA

Burkina24

Oui Koeta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre