Cameroun: Une femme enceinte meurt dramatiquement

880 0

L’hôpital Laquintinie de Douala, l’un des établissements sanitaires les plus prestigieux du Cameroun a été la scène ce samedi 12 mars de la mort d’une jeune dame, 31 ans, enceinte de jumeaux et qui y est arrivée à l’agonie.

La famille de la victime rapporte que n’étant pas en mesure de payer la totalité des frais financiers qu’impliquait l’hospitalisation de Monique M., elle avait supplié en vain le personnel médical pour sa prise en charge gratuite jusqu’à ce qu’elle décède.

La belle-sœur pour sauver les jumeaux encore dans le ventre a, à l’aide d’un objet tranchant de fortune, éventré la dame enceinte, décédée depuis quelques minutes, pour sortir les bébés. L’un est mort-né, le second a rendu l’âme quelques minutes plus tard, faute de soins.

Il s’en est suivi une manifestation bruyante de plusieurs personnes devant l’hôpital à Douala.

Cette version est catégoriquement réfutée par les responsables de l’hôpital qui ont estimé que la dame était déjà morte à son arrivée sur les lieux et que ses bébés ne respiraient pas non plus.

Les autorités camerounaises de la santé ont ouvert une enquête pour rétablir la vérité sur les circonstances de ce drame qui suscite l’émoi au sein de la population.

Il est à noter que tout comme l’hôpital Laquintinie, plusieurs  hôpitaux du Cameroun,  sont décriés pour le mauvais traitement  fait aux patients.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU-Burkina24

Source: BBC



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *