Municipales 2016 : Dépôt des candidatures clos

474 0

A la Commission électorale indépendante de l’arrondissement n°4 (CEIA-4) de Ouagadougou, tout s’est passé comme sur des roulettes. Prévu pour prendre fin le 13 mars 2016 à 24h, le dépôt des candidatures pour les élections municipales a effectivement pris fin à l’heure convenue. Depuis le 4 mars dernier, les candidats avaient près de deux semaines pour se signaler.  

A 24h 00 le dimanche 13 mars, les portes de la mairie de Nogr –Massom, située au secteur 18 de la ville de Ouagadougou, abritant la Commission électorale indépendante de l’arrondissement n°4 se sont fermées. Donnant du même coup, le signal de la clôture des dépôts de candidatures pour les municipales du 22 mai prochain.

Aimée Sanou, présidente de la CEIA-4 - © Burkina 24
Aimée Sanou, présidente de la CEIA-4 – © Burkina 24

« A la clôture, ce qu’on peut faire comme bilan c’est qu’on a reçu au total 22 dossiers dont 20 de partis politiques et 2 d’indépendants », est le rapport fait par la présidente de la CEIA-4, Aimée Sanou.

QuittanceSur les irrégularités, la présidente relève qu’il y en pas eu énormément. C’est « seulement, dit-elle, la quittance qui manque dans certains dossiers ».

Sur ce point, Aimée Sanou rappelle que le Code électoral permet aux candidats de compléter leurs dossiers en cas d’absence de quittance et ce, trois jours avant la date de la validation. Malgré l’ouverture des dépôts le 4 mars, c’est le samedi 12 mars à 16h 30 que la CEIA-4 a enregistré son premier dossier. Le dernier a été reçu le dimanche 13 mars à 23h 15 minutes.

Réclamations et contestations. Mais bien avant la fermeture du lieu de dépôt, la CEIA-4 a été visitée par Me Barthélémy Kéré, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à 22h. Faisant le tour des centres de dépôts, le président a noté « la bonne mobilisation (…) tout se passe bien, les gens sont bien organisés pour la réception des dossiers ».

A la suite des dépôts de candidatures, les différents dossiers seront transmis à la CENI pour saisie afin de faire un tri pour qu’à « la date du 4 avril, l’ensemble des démembrements puissent procéder à la validation des dossiers de candidature », a expliqué Me Kéré. Viendront par la suite les réclamations et contestations.

Initialement prévue pour la fin janvier 2016 par le gouvernement de la Transition, la date des élections municipales a été reportée à cause du putsch du 16 septembre 2015 qui a repoussé la date du scrutin couplé présidentiel et législatif au 29 novembre 2015.

Yannick SAWADOGO

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *