Santé de la reproduction : Des journaux traduits en Mooré remis à une association à Kaya

Les responsables de l’Association des journalistes et communicateurs en population et développement (AJC/P&D) et de la Fédération américaine de Planification familiale (Planned Parenthood Global) ont remis des journaux traduits en langue nationale Mooré à une association féminine, Song-Taaba de Sanmantenga. C’était ce vendredi 25 mars 2016 à Kaya dans le cadre du Projet de plaidoyer dénommé « Voix pour la santé ».

Le projet est mené par 7 organisations partenaires de la société civile active dans le domaine de la Santé sexuelle et reproductive/Planification familiale (SSR/PF) avec le soutien technique et financier de Planned Parenthood Global.

Avant le début de la cérémonie, les femmes, réunies autour de leur première responsable, Assetta Sawadogo surnommée affectueusement « Yaaba », ont entonné l’hymne national en Mooré, sous les ovations des invités. L’AJC/P&D était en compagnie de la Représentante Pays de l’ONG américaine Planned Parenthood Global, Aminata Rabo.

Alizèta Sawadogo dite « Yaaba », Fondatrice de l’association féminine Song-Taaba de Sanmantenga.
Assetta Sawadogo dite « Yaaba », Fondatrice de l’association féminine Song-Taaba de Sanmantenga.

Lecture d’articles de presse, séance de présentation et d’explication d’images relatives au bien-être familial, à la santé sexuelle et reproductive, aux méthodes contraceptives, aux inconvénients liés au mariage précoce et/ou forcé et à l’excision, ont marqué les moments forts de cette cérémonie.

Aperçu des responsables de l’AJC/P&D et de Planned Parenthood Global à Kaya.
Aperçu des responsables de l’AJC/P&D et de Planned Parenthood Global à Kaya.

« Nous sommes conscientes qu’il est nécessaire d’espacer les naissances. Il ne s’agit pas de limiter les naissances…

Même l’islam n’interdit pas l’utilisation de produits contraceptifs pour fin utile », a retenu la Fondatrice de l’association féminine Song-Taaba de Sanmantenga, Assetta Sawadogo.

Elle a également ajouté qu’appliqué parfaitement, l’allaitement maternel exclusif (pendant les 6 premiers mois du bébé) constitue la première méthode contraceptive naturelle pour une mère afin de protéger sa santé et celle de son chérubin.

S’en est suivie la remise symbolique des journaux (Sidwaya) en Mooré aux femmes de l’association de « Yaaba » qui a manifesté sa satisfaction. Pour Boureima Sanga, membre de l’AJC/P&D, des articles de sensibilisation et de plaidoyer en SSR existent à travers les différents médias, mais sont généralement en français, une langue que tous les destinataires ne comprennent pas forcément.

« Nous avons donc trouvé nécessaire de traduire certains articles en Mooré », se réjouit-il. Mme Rabo de Planned Parenthood Global a quant à elle soutenu que cette rencontre constitue une prise de contact et que le meilleur resterait à venir.

La photo de famille.
La photo de famille.

L’AJC/P&D a également rendu une visite de prise de contact à la radio Kaya FM dans l’optique de tisser un partenariat afin de diffuser sur le plan local, des informations relatives à la santé sexuelle et reproductive et à la planification familiale.

Pour rappel, l’AJC/P&D, composée entre autres de Boureima Sanga (Coordonnateur du projet « Voix pour la santé »), Enok N. Kindo (Chargé de suivi et évaluation du projet), Alassane Karama (Coordonnateur de l’AJC/P&D), Lazare Pouya (Trésorier de l’AJC/P&D), est une association à but non lucratif intervenant depuis 2012 dans le domaine du développement communautaire notamment en SSR/PF.

Le projet de plaidoyer appelé « Voix pour la santé », avec le soutien technique et financier de Planned Parenthood Global, est mené par 7 organisations partenaires de la société civile active dans le domaine de la SSR/PF dont l’ABBEF, l’URCB/SD, le RAJS/BF, SOS Jeunesse et Défis, l’Association des professionnelles africaines de la communication (APAC Burkina), l’Association des femmes juristes du Burkina Faso (AFJ/BF).


Lire aussi : Burkina : Planification familiale et Santé sexuelle et reproductive, des priorités nationales !

Burkina : Ils veulent faire de la santé sexuelle et reproductive, une priorité nationale


Noufou KINDO

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page