Décentralisation : Le gouvernement concède plus d’autonomie aux collectivités territoriales

486 0

Une douzaine de ministres du gouvernement burkinabè a procédé ce mardi 29 mars 2016 à la signature d’arrêtés interministériels rendant effectif le transfert de compétences et de ressources aux collectivités territoriales.

Au total, 21 décrets sont concernés par cet acte qui traduit la volonté politique du gouvernement « de faire en sorte que le processus de décentralisation puisse gagner ses lettres de noblesse », a confié le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure, Simon Compaoré.

Selon lui, en procédant à cette signature, le gouvernement s’engage ainsi à donner plus de marge d’action aux collectivités territoriales que sont les régions et les communes.

Après les élections municipales prochaines du 22 mai, poursuit-il, les conseillers municipaux, les maires et les présidents de conseils régionaux qui seront élus, pourront donc « confectionner leur programme à partir des compétences mais aussi des moyens qui leur sont transférés ».

Pour le Secrétaire exécutif des Associations des municipalités du Burkina Faso (AMBF), Lassané Ouédraogo, la cérémonie du jour revêt une grande importance  pour la faitière des collectivités territoriales.

« Elle vient concrétiser une volonté longtemps exprimée par les collectivités territoriales », a-t-il dit.

Aussi, ajoute-t-il, cela va impacter la vie des communes, dans la mesure où celles-ci  pourront gérer leurs affaires notamment sur certaines questions sociales, économiques et culturelles.

C’est le cas « des sports et loisirs, de la jeunesse et de la formation professionnelle », a-t-il fait savoir.

Mamady Zango (Stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Related Post

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *