Centrafrique: Des soldats français accusés d’avoir forcé des jeunes filles à des actes de zoophilie (Vidéo)

559 0

L’Organisation des Nations Unies a été alertée par des informations indiquant que des soldats français de la force Sangaris auraient forcé en 2014 des jeunes filles à avoir des rapports sexuels avec des animaux en échange d’argent, a indiqué à l’AFP un de ses responsables à New York. La France a, donc, promis ce jeudi 31 mars dernier de tirer cette affaire au clair.

Réagissant à ces accusations, l’ambassadeur français auprès des Nations unies François Delattre a révélé que “les cas d’abus et d’exploitation sexuels allégués sont particulièrement révoltants et odieux”.

Ces accusations ont été appuyées par l’ONG AIDS-Free World, qui a relayé le témoignage de trois jeunes filles affirmant à un officier des Nations unies qu’elles avaient été déshabillées et attachées par un militaire de Sangaris dans un camp puis forcées d’avoir des relations sexuelles avec un chien.

Des soldats de la force Sangaris font déjà l’objet d’une enquête de la justice française pour d’autres cas présumés de viols en Centrafrique.

Dès l’ouverture de cette nouvelle enquête par l’ONU, son secrétaire général Ban Ki-moon s’est dit “profondément choqué”.

108 victimes présumées interrogées

Des responsables de l’ONU ont pu interroger 108 victimes présumées d’abus sexuels, en “grande majorité” des mineures, a indiqué son porte-parole, Stephane Dujarric.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU-Burkina24

Sources: France24 (Vidéo)/huffingtonpost.fr



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *