Premier Congrès du RJJS : La promotion de la justice sociale au Burkina Faso, en toile de fond

631 0

Le Regroupement des jeunes pour la justice sociale (RJJS) a tenu, ce samedi 2 avril 2016 à Ouagadougou, son premier Congrès ordinaire ainsi que la deuxième édition de son activité dénommée « 24 heures pour la justice sociale au Burkina Faso ».

 « Nous avons tenu ce Congrès parce que les textes du RJJS nous recommandent le renouvellement  de nos instances chaque deux ans », a indiqué le président du Regroupement, le Docteur  Dieudonné Tialla.

Selon lui, cet exercice est une nécessité pour le RJJS car « un corps qui vit doit se renouveler », a-t-il dit. Et d’ajouter qu’il permettra de « redynamiser » l’action de l’organisation sur le terrain.

La tenue du Congrès était aussi l’occasion pour les membres du RJJS « de faire un bilan moral et financier des deux années d’activités », a souligné le président.

Revenant sur la 2ème édition de « 24 heures pour la justice sociale au Burkina Faso », Dieudonné Tialla a confié que l’objectif visé est de « promouvoir la justice sociale, le développement économique et social durable, la cohésion nationale et la culture de la paix ».

 L’égalité et la justice étant des impératifs d’une paix durable selon lui, il faudrait ensemble travailler à les raffermir au Burkina Faso.

Pour sa part, le Regroupement des jeunes pour la justice sociale au Burkina Faso (RJJS), confie son président, s’attèle depuis sa reconnaissance officielle, à lutter contre l’injustice sociale à travers surtout des actions de plaidoiries.

Afin de permettre aux jeunes de mieux saisir la portée de leur engagement dans la construction et la conservation d’une société pacifique et prospère, une conférence publique autour du thème « Place et rôle de la jeunesse burkinabè dans l’édification d’un Burkina Faso paisible et équitable » a été organisée à leur profit.

Outre cette conférence, un cross populaire, une séance d’aérobic et un concert live au SIAO ont été, entre autres activités qui ont également marqué cette 2ème journée de militantisme pour la justice sociale au Burkina Faso.

Le Regroupement des jeunes pour la justice sociale (RJJS) est une structure panafricaine qui a vu le jour en 2002, à Dakar, au Sénégal. Il est présent dans 22 pays africains dont le Burkina Faso, depuis 2013.

Mamady Zango (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *