François Hollande : Roch Kaboré a été élu “dans des conditions qui font honneur à la démocratie burkinabè”

241 3

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a eu un entretien d’environ trente minutes avec son homologue français François Hollande à l’Elysée ce 5 avril 2016, informe un communiqué de l’ambassade du Burkina en France.

Les sujets de coopération ont été le menu de l’échange entre les deux présidents à Paris. Le communiqué informe qu’un accord de financement entre l’Agence Française de Développement et l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement, l’opérateur national burkinabè de l’eau, a été signé.

Lors de l’entretien accordé à la presse, le président François Hollande a indiqué, selon l’ambassade du Burkina en France, que le Président Roch Kaboré a été élu “dans des conditions qui font honneur à la démocratie burkinabè”.

Il a aussi affirmé la volonté de la France de rester aux côtés du Burkina pour relever les défis liés à la sécurité, à l’économie et au renforcement de la démocratie.

L’accueil

François Hollande assure que la France restera aux côtés du Burkina Faso
François Hollande assure que la France restera aux côtés du Burkina Faso © Ambassade du Burkina en France

Le Chef de l’Etat burkinabè a entamé une visite officielle jusqu’au 7 avril 2016 en France. A son arrivée le 4 avril, il a été accueilli par le Chargé d’affaires  Mamadou Sangaré, le Consul Général Ousmane Nacambo et  l’ambassadeur de France au Burkina, Gilles Thibault.

Un comité d’accueil qui a surpris et indigné  de nombreux internautes burkinabè, qui n’ont pas compris que François Hollande ou “au moins un de ses ministres” ne se soit pas déplacé à l’aéroport du Bourget pour souhaiter la bienvenue au Président burkinabè.

Des sources proches de la Présidence du Faso expliquent cependant cet accueil par le fait que Roch Kaboré n’est pas en visite d’Etat et que le meilleur symbole reste l’accueil qu’a eu le Chef de l’Etat burkinabè de la part de son homologue français,  venu le rencontrer au pied du perron de l’Elysée, “contrairement à de nombreux chefs d’Etat qui sont reçus sur le perron”. Il a également eu droit aux honneurs militaires.

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre