Déploiement du GIGN au Burkina : Roch Kaboré réitère son « incompréhension » en France

Le Président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a exprimé  au Président français François Hollande son « incompréhension » quant à la communication sur le déploiement du Groupement d’intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN) française au Burkina. Mais en fait de déploiement, c’est finalement « deux ou trois techniciens » qui sont prévus pour fouler le sol burkinabè.

Roch Marc Christian Kaboré a indiqué avoir abordé la question du GIGN avec  François Hollande et Bernard Cazeneuve, ministre français de l’intérieur. Le président du Faso avait exprimé son incompréhension lors d’une conférence de presse le 3 avril 2016 à Bobo-Dioulasso au Burkina. Un sentiment réitéré à Paris et qu’il  a révélé aux journalistes.

« (…) Nous avons marqué notre incompréhension de la procédure et de la manière de communiquer sur cette question du GIGN. (…) Nous disons seulement qu’à partir du moment où nous avons des accords de coopération, je pense qu’il est toujours important de respecter les pays dans lesquels on envoie des hommes pour faire un travail », rapportent nos confrères d’Aujourd’hui au Faso, citant des propos du Chef de l’Etat.

« Nous avons exprimé ce point de vue au président Hollande et au ministre de l’intérieur Cazeneuve. Tout le monde a été d’accord qu’il y a eu un couac et qu’il fallait rétablir la réalité », ajoute-t-il.

Et cette réalité est qu’il n’y aura pas de déploiement de GIGN au Burkina. En tout cas, pas dans le sens où cela avait été compris. « Après les discussions que nous avons eues, déclare Roch Kaboré, il ne s’agit pas d’un déploiement du GIGN, mais d’une assistance technique de 2 ou 3 membres de ce corps pour aider la gendarmerie nationale et nos forces de sécurité pour la formation et la lutte contre le terrorisme« .

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page