18ème journée du Fasofoot : L’USFA revancharde, l’EFO pour la confirmation

604 0

L’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) affronte l’Union sportive des forces armées (USFA) le samedi 9 avril 2016 au Stade du 4-Août de Ouagadougou. Au match aller, l’EFO qui s’était imposée par 3 buts à 1 veut confirmer ce résultat alors que l’équipe militaire souhaite prendre sa revanche. C’est ce qu’ils ont fait savoir en conférence de presse d’avant-match le jeudi 7 avril 2016.

L'EFO veut continuer de briller face à l'USFA
L’EFO veut continuer de briller face à l’USFA

Après une phase aller ratée avec une place de 8ème, l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) a recommencé à briller en battant l’Union sportive du Yatenga (USY) à Ouahigouya lors de la 17ème journée du Fasofoot (2-1).

Cette fois, il faudra battre l’USFA, classée 9ème qu’elle avait déjà battue pour continuer sur sa bonne lancée. « On est confiant. On est en train de travailler.

Généralement, je ne tiens pas compte de ce qui est passé », a assuré l’entraîneur de l’EFO Salif Sanou qui se rappelle quand même : « Nous n’abordons pas le même match dans le même contexte.

A l’aller, ils ont perdu et lors de leur dernier match, ils ont perdu alors que nous avons gagné. Chacun va aborder le match suivant le contexte dans lequel il se trouve ». Mais Salif Sanou n’ose pas faire de pronostic.

« Le football étant une question de bataille, (…) c’est un match qui sera très relevé et on va relever le défi. Leur dernier match contre le RCK, ils ont perdu mais ils n’ont pas démérité », a promis Salif Sanou.

Pour le capitaine de l’EFO Aboubacar Traoré, « jouer contre l’USFA, c’est comme les autres matchs. C’est la motivation qui fera la différence ». Et pour cela, il compte sur la prise de conscience de lui et ses coéquipiers.

« Actuellement, il y a eu une prise de conscience parce qu’à un certain moment donné, on doutait. On s’est parlé et on s’est motivé. On a essayé de travailler dur et ça commence à payer », a fait savoir Aboubacar Ouattara qui pense qu’il faut corriger les erreurs de la phase aller à savoir marquer devant. C’est pourquoi l’arrivée de quatre joueurs dont les noms n’ont pas été dévoilés pourrait servir de renfort.

L'USFA pense avoir les moyens de battre l'EFO
L’USFA pense avoir les moyens de battre l’EFO

Du côté de l’USFA, la confiance aussi règne comme le confirme Omar Paré, l’entraîneur adjoint de cette équipe : « le climat actuellement à l’USFA est très bon. Il  n’y a pas de problème ».

Il a promis un bon match tout en relevant que  « l’EFO n’est pas n’importe quel adversaire ». Toutefois, pour un tel match, Omar Paré relève qu’ «il faut être physiquement et tactiquement prêt sur tous les plans ». Et d’ajouter : « je ne saurai pas vous dire quelle serait la clé du match mais l’USFA est actuellement en train de chercher à remonter au haut du tableau. Tous les matchs que nous jouerons pour cette phase retour, c’est pour les trois points ».

C’est le même message livré par le capitaine de l’équipe Ziem Somda qui s’est plutôt appesanti sur ses performances personnelles. Pour avoir manqué certains matchs de la phase aller, le latéral droit de l’USFA veut tout donner pour retrouver son niveau qui lui avait valu une sélection en équipe nationale.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *