Affaire parcelles de Zida : « Je trouve indécent le débat », Moussbila Sankara

391 17

Moussbila Sankara a été sous la Révolution, ambassadeur du Burkina en Libye. Dans cet entretien qu’il a accordé à Burkina 24 le jeudi 7 avril 2016, il revient sur l’affaire dite « deal de parcelles » impliquant l’ancien Premier ministre, le général Isaac Zida.

Isaac Zida « a mis fin au régime (de Blaise Compoaré, ndlr), il est attaqué par ses frères d’armes (…) il termine son programme avec une élection et tout ça est mis à côté. On ne parle que de parcelles. On oublie même que les deux et trois fois (insurrection et coup d’Etat, ndlr) il y a eu des morts.

Des morts dont on a moins parlés que de ces parcelles. Cela traduit l’esprit de ce peuple. C’est un peuple mineur. Il ne sait pas pondérer les actions de ses fils », estime Moussbila Sankara. Ainsi dit-il, « je trouve indécent le débat » sur les parcelles. 

 

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre