Les 5 curiosités de la déclaration des biens du gouvernement Thiéba I

Les membres du gouvernement Paul Kaba Thiéba I ont sacrifié à l’obligation de déclaration publique des biens. Une mesure qui obéit au principe de redevabilité et de transparence que les Burkinabè  entendent désormais faire respecter au Burkina. Cette déclaration est disponible au Journal officiel  et les citoyens peuvent la parcourir. Burkina24, en le faisant, a découvert quelques éléments plus ou moins particuliers regroupés en cinq points que voici, libellés avec une pointe de parenté à plaisanterie et d’humour.

1-  Les inattendus

Il s’agit là  de préjugés que le commun des Burkinabè avait sur certaines personnes qui ont été vite démentis.

Alpha Barry. Le premier est sans doute le ministre des Affaires étrangères Alpha Barry, dont le cumul de la valeur des biens avoisine plus d’un milliard de F CFA et le place comme le ministre le plus riche du gouvernement Thiéba I. Très surprenant pour un journaliste. Mais comme dirait l’autre, « le journalisme mène à tout, il suffit de s’en sortir ! ».

Simon Compaoré. La seconde surprise, a contrario d’Alpha Barry, c’est Simon Compaoré. L’homme a dirigé pendant presque 20 ans la mairie de la capitale burkinabè. A l’arrivée, il n’a que trois parcelles (une qu’il a reçue de son père, une deuxième qu’il a sans doute payée et une troisième classée en zone lotie à Komsilga). Ou Simon Compaoré est l’exemple de la probité ou « il n’a pas tout dit ». Mais ayant engagé son honneur en faisant cette déclaration, on ne peut que lui accorder le bénéfice du doute !

Tahirou Barry. La troisième surprise fera des gorges chaudes au sein des Bobo, qui vont trouver sans doute inhabituel que le ministre de la culture affiche « néant » à la rubrique « cheptel ». Certes, Peul rime avec bœufs, moutons et compagnie, mais n’est-ce pas l’exception qui confirme la règle ?

2- Le plus riche

Toutes catégories confondues, Alpha Barry bat tous les ministres que le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a nommés ! Le chef du gouvernement lui-même devra faire attention à son ministre des Affaires étrangères sur ce plan-là. Mais Alpha Barry devrait également faire preuve de prudence et ne pas trop dormir sur ses … avoirs. Car on ne sait jamais : sous les guenilles d’un mendiant peut se cacher un multimilliardaire !

3- Le sans domicile au Burkina

A ce niveau, le « premier » Premier ministre de Roch Marc Christian Kaboré étonne ses compatriotes ! Sur les réseaux sociaux, l’on n’a pas compris que  le « teng-n’biiga* », haut cadre d’une banque centrale, n’ait pas construit au moins une case au Faso. Il y a juste marqué dans la rubrique « pâturages : «situation géographique : à Ouaga 2000 ». On entend déjà les « Mossi du Plateau central » murmurer : « quel est ce Samo qui préfère une zone de pâturage à une maison ? ».

4- Les « anti-banque »

Il y a de nombreux ministres qui n’ont pas de compte en banque ou qui ne l’ont pas déclaré. Si l’on peut comprendre que le journaliste Alpha Barry et le sociologue Taïrou Bangré (ministre des Sports) boudent les argentiers, on frôle cependant l’incompréhensible avec le ministre de l’agriculture Jacob Ouédraogo (administrateur des services financiers), le ministre des infrastructures Eric Bougouma (cadre de banque) ou le ministre de l’environnement Nestor Bassière (inspecteur des impôts). Les banquiers et financiers seraient-ils les premiers freins à la bancarisation intégrale ?

5- Les sans moyens de locomotion

Ce Top 5 est fermé par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba (encore !). Il n’a pas déclaré de moyens de locomotion.  Et voilà un refrain de l’artiste-musicien Zêdess qui trotte dans la tête :

« Ouaga sans char, c’est la galère ! »

Musique

Mais la galère, ce  n’est certainement pas pour un ministre, surtout s’il est le Premier !

Abdou ZOURE

Burkina24

* Le fils du pays, en mooré

 



Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page