Paul Kaba Thiéba à Ziga : « C’est notre assurance en eau pour encore au moins 13 ans »

611 0

Le Premier ministre Paul Kaba Théba a visité le site du barrage de Ziga ce 14 avril 2016 afin de mieux comprendre son fonctionnement.

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a pris le temps d’un après-midi pour découvrir Ziga, « grosse » infrastructure qui est une assurance en eau des populations avoisinantes du barrage et celles de la capitale.

Cette visite, «galvanise le personnel. C’est vraiment des signes d’encouragement », commente Amado Ouédraogo, directeur général de l’Office nationale de l’eau et de l’assainissement (ONEA).

Anticiper les besoins croissant en eau

En temps normal, avec Ziga I (en extension), l’ONEA produit 164 375 m3/J pour une consommation estimée à 136 431 m3/J avec un déficit de 28 908 m3/J. En période de forte demande (comme c’est le cas actuellement), le besoin s’élève à 183 738 m3/J avec un déficit de 47 307 m3/J.

Le PM demande des explications à Amado Ouédraogo, directeur de l'ONEA

Le PM demande des explications à Amado Ouédraogo, directeur de l’ONEA

Après une projection, le Premier ministre dit avoir espoir que Ziga II achevé  offrira une assurance en eau potable à l’horizon 2030 à  la capitale Ouagadougou.

« C’est notre assurance en eau pour encore au moins 13 ans », dit-il. Et « ce qui est bien, a dit le Premier ministre, c’est que j’ai vu qu’ils ont commencé à anticiper sur l’après Ziga, puisque la population croît ».

Cette croissance de la population recommande de chercher à prévoir les pénuries d’offre en eau potable par des actions d’anticipation. Paul Kaba Thiéba a indiqué aux responsables de l’office nationale de l’eau qu’ « il faut qu’ils essayent d’anticiper pour voir après 2030, comment en plus de Ziga, quelles infrastructures il faut mettre place pour assurer l’alimentation en eau ».

Saluer le « courage », l’« abnégation » et le « professionnalisme »

Et comme « aucune ville ne peut vivre sans eau potable, cette installation est vitale pour le pays », a déclaré Thiéba. Selon le chef de l’exécutif, il était de son devoir de se rendre sur le site du barrage pour saluer le « courage » et l’ « abnégation » et  le « professionnalisme » de toutes ces équipes qui sont debout matin, midi et soir pour assurer l’alimentation des populations en eau potable.

Ziga II en extension

Paul Kaba Thiéba s’informe sur les délais de la construction

Ziga II est prévu pour être réceptionné courant juillet 2017. Le taux de réalisation actuel est d’environ 15%. Mais suite à la consultation d’Amado Ouédraogo, directeur de l’ONEA et de celui de SOGEA SATOM, l’entreprise en charge de la construction du Ziga II, « on sera dans les délais, s’il n’y a pas de blocage qui puisse être à l’origine d’un retard dans la livraison de l’infrastructure », a dit le Premier ministre.

« Lorsque les travaux de  Ziga II vont finir, en ce moment on pourra satisfaire la demande en eau de la ville jusqu’à l’horizon 2030 », a déclaré le directeur général de l’ONEA. Il espère parvenir à respecter le rendez-vous de juillet 2017. « Les entreprises se sont engagées, on a des réunions hebdomadaires de suivi de ce chantier » a-t-il confié.

Oui Koueta

Burkina24  



Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *