UPC : Louis Armand Ouali suspendu

641 11

Le Secrétariat exécutif national de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) de Zéphirin Diabré, à l’issue d’une session ordinaire ce 16 avril 2016, a décidé de suspendre le deuxième vice-président chargé des affaires politiques du parti, l’ancien député Louis Armand Ouali. L’instance propose en outre au Bureau exécutif national, d’engager une procédure d’exclusion contre celui qui a été aussi député au Conseil national de la transition (CNT), pour “violations des Statuts, du Règlement intérieur et des principes du parti”.

Un autre membre également de l’UPC, et non des moindres, Bruno Kafando, ancien député, fait l’objet d’une procédure disciplinaire.

Les raisons de ces sanctions, selon le communiqué parvenu à Burkina24, sont la publication de plusieurs écrits dans la presse des deux sus-cités, critiquant notamment les positions du parti et son idéologie. Le dernier écrit en date est ce pamphlet de 38 pages, signé de Bruno Kafando et qui appelle à la création d’un « front de refus UPC ». Un comportement assimilé à de la « trahison ».

Le Secrétariat exécutif assure que l’UPC est un « parti politique d’obédience sociale-libérale au sein duquel l’expression libre et les débats contradictoires ont toujours été de mise. Ces débats contradictoires sont la sève nourricière de toute démocratie, et notre parti y souscrit intimement« .

Mais, continue-t-il dans le communiqué, « lorsque des militants du parti, de surcroit membres de ses plus hautes instances, les désertent pour pavoiser dans l’espace public, il y a là des intentions claires de ternir l’image du parti et de porter atteinte à sa crédibilité. C’est également là une trahison du parti ».

« Le Secrétariat Exécutif National est conscient que ces camarades sont manipulés, instrumentalisés et commandés pour, certainement, une mission de déstabilisation presque impossible du parti.  Malheureusement pour eux, l’UPC n’est pas un parti à vendre », tranche l’instance exécutive qui a renouvelé son soutien au président du parti, Zéphirin Diabré.

Abdou ZOURE

Burkina24



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *