2è édition d’exposition artisanale de la FFED/BF : Des innovations au menu

538 0

La Fédération femme et développement du Burkina Faso (FFED/BF) organise du 28 avril au 02 mai 2016, à la Maison du peuple de Ouagadougou, sa deuxième édition d’exposition artisanale de valorisation de l’art vestimentaire traditionnel, l’art culinaire et la promotion des produits forestiers non ligneux. Face à la presse, ce lundi 18 avril 2016, le comité de pilotage a annoncé des innovations majeures afin de donner une touche particulière à l’évènement.

Evènement à la fois culturel et commercial, les 72 heures d’exposition artisanale initiées par la FFED/BF vise « d’une part à valoriser le pagne traditionnel, les mets traditionnels et les produits forestiers non ligneux et d’autre part, à promouvoir les activités économiques qui y sont liées », a expliqué la présidente de la Fédération, Fatimata Legma, par ailleurs présidente du comité de pilotage.

Les innovations de l’édition 2016

Pour donner plus d’éclat à la présente édition, placée sous le thème : « Contribution de la femme à la promotion des produits des arts vestimentaires traditionnels, de l’art culinaire et des produits forestiers non ligneux dans l’espace UEMOA », des innovations ont été rajoutées aux traditionnelles activités, a indiqué  Fatimata Legma dans sa présentation.

La première est « l’élargissement du champ des exposantes aux communautés béninoise, ivoirienne, malienne, togolaise et sénégalaise résidentes au Burkina Faso ».

Le deuxième acte fort est « une visite  et remise de dons aux femmes détenues de la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) ». Par ce geste, souligne la présidente du comité de pilotage, « nous voulons apporter un peu de réconforts à ces femmes et aussi leur rappeler que nous pensons à elles ».

Du reste, la rencontre avec les hommes des médias est également une des innovations de l’édition 2016. Cette activité devrait permettre une bonne visibilité à l’événement mais aussi à la fédération elle-même, a laissé entendre les conférencières.

Il ressort en effet des échanges, qu’en dépit de ses nombreuses marques de reconnaissance, obtenues à l’échelle nationale et internationale ainsi que ses actions d’envergure au profit de la femme rurale,  la Fédération est peu connue du grand public.

Une insuffisance que les premiers responsables ont promis corriger, en travaillant davantage à mieux faire connaitre la structure et ses objectifs.

Les autres activités de l’édition 2016

En dehors des activités sus-citées,  les 72 heures d’exposition artisanale, prévues du 28 avril au 02 mai 2016, seront marquées par un jeu radiophonique à l’intention à l’intention des élèves du primaire, une exposition vente des tenues traditionnelles, des produits forestiers non ligneux et des mets locaux de différents pays suivie de la présentation de la valeur nutritionnelle et culturelle de chaque plat, une exposition de photos et gadgets de la FFED/BF, un podium d’animation pour les sponsors et une remise d’attestation de reconnaissance aux différents pays participants.

Le budget total de la tenue de toutes les activités est « estimé à 22 245 750 FCFA », a précisé Fatimata Legma.

La FFED/BF, faut-il le rappeler, est une organisation qui a pour but d’apporter une contribution des femmes au développement à travers la défense, la promotion et la protection des droits de la femme et son intégration dans le développement.

Actif depuis 2013, elle couvre les 13 régions du Burkina Faso et compte 26 antennes et plus de 100 000 membres et 500 bénévoles qui œuvrent, entre autres, dans les domaines de la santé, l’éducation, l’environnement,  et l’économie.

Mamady Zango (Stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *