Nagaré: Le gouvernement ferme les deux écoles jusqu’à nouvel ordre

195 0

Suite aux évènements survenus le 14 avril 2016 à Nagaré dans la province de la Tapoa, le gouvernement burkinabè, précisément le ministère de l’éducation nationale, a décidé de fermer les deux établissements jusqu’à nouvel ordre.

Des élèves du CEG de Nagaré ont attaqué leurs enseignants et détruit leurs biens le 14 avril dernier. Une situation jugée “indigne de notre système éducatif” par le ministère de l’éducation nationale, dans un communiqué publié ce 18 avril 2016.

Rappel

Nagaré : Des élèves agressent des enseignants et déchirent le drapeau national

Burkina24

Les scolaires ont ensuite assailli l’école primaire du village et ont déchiré le drapeau national. Le ministère de l’éducation nationale “condamne avec la dernière énergie, l’atteinte portée aux symboles de l’Etat et les violences perpétrées par les élèves”.

Le communiqué assure que “des investigations sont déjà en cours pour faire la lumière sur ces évènements” et “les responsabilités seront situées et les sollicitations des enseignants victimes prises en compte dans le traitement diligent de cette crise”.

En attendant, la décision a été prise de fermer les deux établissements. “Des mesures conservatoires sont prises par le gouvernement pour faire face à cette situation, notamment la fermeture jusqu’à nouvel ordre des deux établissements concernés“, indique le communiqué.

A noter en rappel que les enseignants de la province ont entamé une grève pour protester contre cette situation et demander des mesures diligentes de la part du gouvernement.

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre