La 24e édition du festival Jazz à Ouaga se tiendra du 29 avril au 7 mai 2016

214 0

La 24e édition du festival Jazz à Ouaga est prévue se tenir du 29 avril au 7 mai 2016 à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. Les organisateurs de l’évènement étaient face à la presse ce samedi 23 avril pour donner les grandes articulations du festival.

Malgré les évènements malheureux qu’a  connus le Burkina Faso, tenir à bonne date ces grands festivals qui sont un pan important du développement touristique,  est un défi que se lancent les promoteurs culturels.

A cet effet, Jazz à Ouaga  2016, comme aux éditions précédentes, se tiendra du 29 avril au 7 mai 2016 d’où le choix du thème de cette 24e édition, «Les festivals, facteurs de développement touristique ».

Pour Abdoulaye Diallo, président de Jazz à Ouaga, la montée de l’extrémisme ne saurait porter un coup à la qualité de leurs activités. « Donc on a voulu réagir à cela en disant maintenons nos activités culturelles, nos programmations de haut niveau et continuons le développement du tourisme », a-t-il laissé entendre.

Il poursuit en ces termes : « Jazz à Ouaga est un évènement international et il n’y a pas mal de touristes qui y viennent et on les encourage à venir», car précise-t-il,  « un accent particulier sera mis sur la sécurité » pour éviter tout désagrément.

«Jazz à Ouaga 2016 » ne dérogera pas à sa règle. Pour ce faire, des artistes de renom et des artistes émergents de plusieurs pays sont annoncés. Ce sont entre autres Eugène Kunker, Koto Brawa et the wakman, Issesai Triodu du Burkina, Rokia Traoré du Mali, Lionel Louéké Trio du Bénin, Elida Almeida du Cap-Vert, Amandzeba nat Brew du Ghana, Laurent Coq Trio de la France, Pamela Badjogo du Gabon et Afrikan Protokol de la Belgique.

Les principales activités du festival sont reconduites. Le concours  Jazz performances pour artistes émergents, la caravane Jazz ou la musique au cœur du Burkina, le Jazz school et concert Jazz pédagogique, le village du festival à la Place de la révolution seront au rendez-vous.

La particularité de cette édition est qu’elle se tiendra sur quelques dates en simultanée à Ouaga et à Bobo-Dioulasso. Il est aussi prévu une soirée hommage au bluesman Ali Farka Touré disparu il y a dix ans avec Aftel Bocoum, Vieux Farka et la formation “ Ali Farka Touré “.

Revelyn SOME

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre