Burkina : Les nouveaux prix des produits de grande consommation

1224 2

Le Cadre de concertation tripartite regroupant le gouvernement, les partenaires sociaux et le secteur privé a échangé ce 26 avril 2016 sur les prix de 14 produits de grande consommation. Il a aussi été question du contrôle du respect de ces prix.

La rencontre tripartite a permis de fixer les prix tels que suit.

Concernant les céréales, il revient à la SONAGESS de vendre le maïs et le sorgho à 6000 F CFA le sac de 50kg dans ses boutiques témoins. Pendant la période de soudure allant de mai à août, le prix du maïs et du sorgho blanc ne doit pas excéder 15 500 F CFA le sac de 100kg.

Pour ce qui est du petit mil, le prix maximum est de 19 000 F CFA le sac de 100 kg. Sur le marché du ciment, une baisse des prix devrait intervenir dans les jours à venir, et pour cela, une décision de l’association des cimenteries est attendue. Aussi les prix des fers à béton et les tôles toutes catégories devront-ils connaître une réduction.

Grâce à l’application de la plateforme SYLVIE, les prix des huiles alimentaires localement produites seront stabilisés.

S’agissant du lait, le cadre de concertation a réclamé la structure des prix pour juger de la possibilité d’actions futures.

Pour le riz 25% brisure, le prix est de 16 000 FCFA au consommateur final et le prix du savon est réduit à 250 FCFA pour le savon CITEC n°1 et 350 FCFA pour le n°2. En matière de sucre, les prix sont maintenus à 600 F CFA pour le kg de sucre granulé et 750 FCA pour le morceau.

Issouf NASSA

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *