Dédougou : Le calme revenu, une mission gouvernementale attendue

467 0

Le calme serait revenu à Dédougou dans la Boucle du Mouhoun ce 3 mai 2016 après une journée surchauffée, marquée par des courses-poursuites entre forces de l’ordre et manifestants, annonce la gendarmerie dans un communiqué. Une mission gouvernementale se prépare également à se rendre sur place.

Après une journée tendue marquée par l’incendie des biens aux domiciles de deux gendarmes, des jets de projectiles sur la brigade de gendarmerie et des pneus brûlés, les forces de l’ordre, qui ont reçu du renfort en fin d’après-midi, sont venues à bout des manifestants.

La gendarmerie annonce dans un communiqué que « le calme est revenu » aux environs de 20h. Le communiqué ajoute également que « des patrouilles sont en cours dans la ville et nous avons procédé à des interpellations ».

Le Service d’information du gouvernement, dans un autre communiqué, est revenu sur la version des faits donnée plus tôt par la gendarmerie. Il rappelle que « dans la nuit du 18 au 19 avril 2016, le commandant du groupement de gendarmerie de Dédougou a été victime d’un cambriolage et quelques-uns de ses biens dont un ordinateur portable ont été emportés par les délinquants ».


Le communiqué de la gendarmerie

Burkina24


L’enquête ouverte par la brigade de recherche a permis d’interpeller le défunt  « par l’unité de police judiciaire  de la Gendarmerie Nationale avec en sa possession l’ordinateur portable de la victime ».

Le gouvernement indique que « le Procureur du Faso a été saisi et une enquête a été immédiatement ouverte pour situer les responsabilités ».

Le gouvernement, après avoir présenté ses condoléances à la famille de la victime, a condamné les violences et appelé au calme. Le Service d’information ajoute qu’une « mission gouvernementale sera dépêchée à Dédougou ».

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *