Burkina : Le calme et la paix civile de retour à Dédougou, annonce le gouvernement

275 0

Après la journée mouvementée du 3 mai 2016, le gouvernement annonce, par la voix de son service d’information, avoir dépêché une mission  à Dédougou. Selon les assurances du SIG, la paix et le calme sont de retour dans la ville.

La mission était composée de trois ministres, de députés et de personnes ressources ressortissants de la région de la Boucle du Mouhoun, indique le communiqué.

La délégation y a fait plusieurs rencontres, notamment  avec le Chef de canton, le grand Iman de Dédougou, les familles des victimes, les organisations de la société civile, les forces de défense et de sécurité et le Gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun.

Ces démarches ont permis de ramener définitivement le calme et la paix civile à Dédougou“, peut-on lire dans le communiqué. Le ministre de la sécurité Simon Compaoré, depuis l’Arabie Saoudite où il accompagne le Président du Faso dans une visite officielle, avait condamné les violences et appelé à la retenue.

Un présumé voleur, gardé à vue à la brigade de gendarmerie de Dédougou a rendu l’âme après avoir été transporté dans un centre hospitalier. Les gendarmes assurent qu’il a eu un malaise indépendant de leur fait, pendant que les proches du défunt affirment qu’il a plutôt succombé à des sévices corporels. Les manifestations de colère qui ont ensuite éclaté le 3 mai ont occasionné, entre autres, la destruction des biens de deux gendarmes.

Les résultats des enquêtes judiciaires ouvertes permettront de situer les responsabilités et le cas échéant, les sanctions seront appliquées dans toute la rigueur de la loi“, selon le communiqué du gouvernement.

Synthèse de Abdou ZOURE

Burkina24

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre