Municipales : L’UPC veut un « Ouagadougou à visage humain »

142 0

La direction de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), avec à sa tête le président Zéphirin Diabré,  a fait la connaissance des 543 candidats désignés pour la conquête des 12 arrondissements et des 55 secteurs de la capitale. C’est aussi sur eux que la direction du parti compte pour exécuter son programme dénommé « Ouagadougou à visage humain ». La cérémonie s’est déroulée cet après-midi du jeudi 5 mai 2016 dans la cuvette de la maison de la culture Jean Pierre Guingané.

« L’UPC est prête pour diriger Ouagadougou depuis les 12 arrondissements jusqu’à la mairie centrale », a déclaré Nathanaël Ouédraogo, directeur national de campagne du parti. Sa confiance repose selon lui sur le fait qu’à l’UPC toutes les listes ont été « complètes »  et « validées » sans échauffourées. Cela représente pour lui « la preuve » que le parti est prêt pour la campagne électorale qui démarre dans deux jours.

Pourquoi autant d’engouement autour de Ouagadougou ?

« Il est important que notre métropole, ce pôle urbain qui est notre capitale, nous puissions rendre ça plus humain, plus vivable », a dit Nathanaël Ouédraogo. Et pour y parvenir le parti a élaboré son programme « Ouagadougou à visage humain ». C’est ce programme que les candidats en lice vont porter aux populations, celles qui choisiront les hommes et femmes à même d’offrir à la ville un autre visage.

Nathanael Ouédraogo : "Le pauvre doit cohabiter avec le riche"
Nathanael Ouédraogo : “Le pauvre doit cohabiter avec le riche”

« On nous dit souvent que ce n’est pas n’importe  qui peut vivre à Ouaga. Mais nous pensons que tout le monde doit pouvoir vivre à Ouaga. Nous devons pouvoir cohabiter. Le pauvre doit cohabiter avec le riche. Le mendiant doit pouvoir collaborer avec l’entrepreneur. Les petits commerçants doivent pouvoir exercer librement et en toute quiétude leur commerce. La circulation doit être fluide. C’est ça ‘’Ouagadougou à visage humain’’ », a expliqué le directeur national de campagne.

« Ouagadougou à visage humain », c’est aussi une ville débarrassée de ces tas d’ordures qui s’amoncèlent dans le peu d’espace vide qu’il y a encore entre les concessions. Et selon Nathanaël Ouédraogo, ce ne sont pas les moyens encore moins l’expérience qui manquent.

Zéphirin Diabré s'adresse aux candidats aux municipales
Zéphirin Diabré s’adresse aux candidats aux municipales

Etalant ses qualités d’urbaniste, il n’a pas manqué l’occasion de faire part d’une de ses réalisations majeures dans la capitale nigérienne Niamey.

« Nous avons les capacités, les compétences, l’expérience. J’ai été responsable de l’assainissement de la vile de Niamey et j’ai reçu le trophée du meilleure organisme de développement en Afrique en 2008 », dit-il.

En ce qui concerne les moyens, ils sont là selon N. Ouédraogo, mais, « ils sont gaspillés malheureusement ».

L’urbaniste déplore que les 55 milliards de F CFA du budget 2016 de la ville soient consacrés à l’unique aspect fonctionnement sans combiner celui de l’investissement. « Il faut investir », martèle-t-il.

Présent à la cérémonie, c’est en langue nationale mooré que le président du parti Zéphirin Diabré s’est adressé aux candidats désignés par les militants du parti. Eux qui ont pour tâche d’offrir à Ouagadougou un visage « humain ».

Oui KOETA

Burkina24

Oui Koeta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre