21ème journée Fasofoot : L’AS SONABEL veut électrocuter l’USO

678 0

L’AS SONABEL s’était inclinée (1-0) devant l’Union sportive de Ouagadougou (USO) lors de la rencontre aller lors de la 6ème journée du Fasofoot saison 2015-2016. Pour le match retour prévu le samedi 7 mai 2016 au Stade du 4-Août de Ouagadougou à 16 h, les électriciens comptent remporter cette fois le gain de la rencontre comme l’a affiché Abdoulaye Traoré l’entraîneur adjoint de l’AS SONABEL, même si Henry Sourwema pense avoir les moyens de contenir leurs… charges électriques !

L'AS SONABEL aura besoin d'assez d’énergie face à une équipe joueuse de l'USO
L’AS SONABEL aura besoin d’assez d’énergie face à une équipe joueuse de l’USO

« Nous n’avons un objectif à atteindre qui est d’être classés parmi les cinq premiers à la fin du championnat. On est encore loin. On revient d’un match nul (ndlr 1-1 contre le Bankuy Sport de Dédougou lors de la 16ème journée jouée en match en retard). On a un match ce samedi et on fera tout pour avoir les trois points pour atteindre nos objectifs d’ici la fin de la saison ».

Telles sont les affirmations de Abdoulaye Traoré, l’entraîneur adjoint de l’AS SONABEL. Et l’adversaire le samedi 7 mai 2016 est l’Union sportive de Ouagadougou (USO) qui n’a connu qu’une défaite cette saison.  Il va falloir prendre sa revanche du match aller (1-0) ce samedi 6 mai au Stade du 4-Août de Ouagadougou.

Pour Abdoulaye Traoré, qui vient d’arriver à la tête de cette équipe avec Seydou Zerbo dit Krol l’entraîneur titulaire, la solution face à cette équipe du quartier Larlé de Ouagadougou est de mettre en confiance ses joueurs afin de leur permettre d’être combatifs sur le terrain et remporter les duels. « Pour mettre les joueurs en confiance, ça passe par le travail et la discipline », a aussi souligné Abdoulaye Traoré qui s’attend à un match engagé.

De son côté, Henry Sourwema, l’entraîneur de l’USO, s’est montré confiant. « Toutes les équipes se valent. On va jouer dans le même état d’esprit, le même engagement. (…) Toute équipe qu’on croise a le même niveau », a souligné Henry Sourwema qui ne compte pas changer sa manière de jouer.

Classé troisième du Fasofoot après 20 journées, l’USO n’a toujours pas affiché ses ambitions pour la saison. « On ne se contente pas d’être troisième. Mais chaque match qui vient, on essaie de se donner le maximum et attendre la fin du championnat. S’il y a quelque chose à prendre, on prend », a dit Henry Sourwema.

Pour lui également, seule la combativité pourrait permettre à son équipe de renverser l’AS SONABEL. Conscient que ce club a amélioré ses résultats par rapport à la journée précédente, Henry Sourwema ne compte pas se laisser surprendre. En cas de victoire des Unionistes, la SONABEL pourrait priver le quartier d’électricité !

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *