Black M à la suite de l’annulation de sa prestation: « Je ne peux rester sans réponse face aux propos d’une extrême violence, tenus à mon égard »

561 0

Qui ne se rappelle pas ses cours d’histoire sur la Première guerre mondiale à laquelle ses grands-parents ou arrière grands-parents qualifiés de « force noire » ont participé de gré ou de force pour libérer la France du joug allemand ? Hé bien, l’histoire refait surface à la suite de la décision du maire de Verdun d’annuler le concert du rappeur Black M, de son vrai nom Alpha Diallo du groupe Sexion d’Assaut après des jours de polémique soulevée par le Front National. Lui dont le grand-père Alpha Mamoudou Diallo a combattu lors de la guerre de 39-45 au sein des Tirailleurs sénégalais.

« J’ai ressenti une immense fierté lorsque l’on a fait appel à moi pour participer à un concert en marge de la commémoration de la Bataille de Verdun pour l’ensemble des jeunes Français et Allemands réunis ce jour-là », a déclaré le rappeur.

Connue pour son franc-parler, Chritiane Taubira, militante et ancienne garde des sceaux n’a pas manqué elle aussi de réagir à la suite de l’annonce. « Verdun restera ce qu’il fut: un affrontement impitoyable, une hécatombe, un lieu où des hommes ont vaillamment combattu. Ils venaient de toutes les villes de France et de tout l’empire colonial », a-t-elle déclaré.

Mais, une polémique « incompréhensible » et « inquiétante » a malheureusement entraîné l’annulation de sa participation à cette manifestation. Une décision qui attriste ce Français de 31 ans né en France, à Paris, terre d’accueil de ses parents, terre qui l’a vu grandir et permis de vivre de sa passion la musique.

Black M à l'Olympia de Paris en avril 2015 © rfi
Black M à l’Olympia de Paris en avril 2015 © rfi

« Je ne peux rester sans réponse face aux propos d’une extrême violence, tenus à mon égard, ces derniers jours. Je suis d’autant plus attristé par cette situation qui peut aujourd’hui toucher des milliers d’autres Français », déplore Black M.

L’attitude du FN a été dénoncée par la militante. Elle, qui a quitté le gouvernement pour ne pas se rendre complice de la loi sur la déchéance de nationalité. « Et voilà! Ceux qui n’ont jamais ni fauté ni combattu sont les rois du bannissement. (…) Ils n’ont rien à voir dans les idées putrides qui naviguent sans cours d’eau pour stigmatiser par l’origine, la croyance, la culture, la façon d’aimer. Ils n’ont rien à voir dans les préjugés qui serpentent pour dresser les uns contre les autres. (…). Ils n’ont surtout rien à dicter à nos consciences », a posté Christiane Taubira sur sa page Facebook.

Le rappeur est attristé, mais se refuse à polémiquer davantage à l’image du Front National, parti d’extrême droite. « Moi, Alpha Diallo, enfant de la République et fier de l’être, souhaite, par ce communiqué, faire barrière à ces propos haineux », a-t-il déclaré avant de terminer en remerciant tous ceux qui le soutiennent depuis le début.

Oui Koueta

Burkina24



Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *