Burundi : L’ONU exprime ses inquiétudes

463 0

Farhan Haq, porte-parole de l’ONU, a réagi ce lundi 16 mai 2016, à la suite de plusieurs arrestations au Burundi. Pour lui, “cette recrudescence des tensions pourrait être liée à l’approche du premier anniversaire d’une tentative avortée du coup d’Etat militaire visant à renverser le président Pierre Nkurunziza”.

Ces derniers temps, plusieurs arrestations  ont eu lieu dans des quartiers comme Musaga, dans le sud de Bujumbura et dans la commune de Mugamba, considérée comme une des zones les plus troublées du pays.

En plus, des soldats et des policiers ont interpellé à Bujumbura plus de 100 personnes dont plusieurs sont encore en prison. Les rafles ont été intensifiées ces dernières semaines, rapportent certains témoins à la BBC.

L’ONU, qui dit suivre la situation de près, par la voix de Farhan Haq, a invité au dialogue politique entre gouvernement et opposition pour sortir de cette crise.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: BBC Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre