« Il y a beaucoup d’argent au Burkina pour résoudre la question des travailleurs » Yacouba Kientéga, SG du SNAID/Section Kadiogo

609 0

Le Syndicat national des agents des impôts et des domaines (SNAID) a organisé, le mardi 17 mai 2016, un sit-in sur toute l’étendue du territoire. A Ouagadougou, les agents se sont retrouvés à la Direction générale des impôts. A écouter Yacouba Kientéga, secrétaire général du SNAID/Section Kadiogo, cette manifestation fait suite à certains propos tenus par le ministre de l’Economie, des finances et du développement (MINEFID), ​ Rosine Coulibaly née Sori dans la presse.

Le SNAID dénonce le silence du ministre suite au dépôt de leur lettre de protestation, il y a un mois de cela, qui se rapporte aux conditions de travail des agents des impôts. La volonté du ministre de l’économie, des finances et du développement, dans le cadre de la politique du genre, qui ambitionne « nommer 40% de femmes au niveau du ministère » a été décriée par Yacouba Kientéga.


Vidéo – Yacouba Kientéga, SG du SNAID/Section Kadiogo

 

Burkina 24


« Nous pensons que le MINEFID n’est pas le ministère de la Promotion des femmes et du genre. Si elle a besoin de nommer 40% de femmes, elle peut aller prendre le Ministère de la promotion des femmes et du genre pour faire ces nominations. Au ministère de l’économie et des finances, on a besoin qu’elle puisse travailler de concorde avec les agents pour que les recettes puissent rentrer dans les caisses de l’Etat », note le secrétaire général du SNAID/Section Kadiogo.

Par ailleurs sur la satisfaction de leurs revendications, Yacouba Kientéga estime qu’ « aujourd’hui, il y a beaucoup d’argent au Burkina pour résoudre la question des travailleurs ».

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *