Côte d’Ivoire: Plus de 250 “microbes” mis hors d’état de nuire

146 0

Ils sont âgés entre 10 et 30 ans et sont au nombre de plus de 250 qui ont été interpellés dans la nuit du mardi 17 mai à ce mercredi 18 mai 2016, dans les communes d’Abobo et de Yopougon à Abidjan, la capitale ivoirienne. Ces jeunes gangsters sont passés maîtres dans les agressions à la machette depuis 2011. L’annonce a été faite ce mercredi 18 mai, à la préfecture de police d’Abidjan, par le Commissaire divisionnaire, Yao Kouamé Joseph, au cours d’une conférence de presse.

Ces arrestations sont intervenues dans le cadre de l’opération « épervier » conduite par la police nationale. Plusieurs unités dont, entre autres, le Centre de coordination des décisions opérationnelles (Ccdo), la Brigade anti émeute (Bae), la Police judiciaire (Pj) et la Police anti-drogue (Pad) se sont serrées les coudes pour venir à bout de ces “microbes” qui troublent la quiétude des populations.

Deux communes de la capitale ivoirienne ont été la cible des forces de sécurité ivoirienne, à savoir Abobo et Yopougon, lieux de ces jeunes délinquants.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre