Communication des données personnelles des Sénégalais : Facebook rejette la demande de l’Etat

441 0

L’information a d’abord été donnée par la Radio Futurs Médias ( RFM) avant d’être rapportée par plusieurs autres médias. La Commission nationale des données personnelles (CDP) qui souhaitait avoir la liste des ressortissants sénégalais qui utilisent Facebook a vu sa requête rejetée. Motif invoqué par le réseau social : La demande est dénuée de tout fondement juridique. Une position normale selon la Ligue sénégalaise des droits de l’homme.

Sur les ondes de la RFM, le président de la Ligue sénégalaise des droits de l’homme, Me Assane Dioma Ndiaye a dénoncé l’attitude des autorités sénégalaises. Selon lui, elles violent les droits de « paisibles citoyens » en exprimant le souhait d’accéder à leurs données.

Monsieur Ndiaye ne s’en prend pas qu’à l’Etat du Sénégal, il estime que Facebook aurait tord de communiquer les informations demandées par les autorités sénégalaises.

Quoi qu’il en soit, selon plusieurs observateurs, l’affaire a le mérite de relancer, au moins, le débat sur la souveraineté numérique des populations.

Il faut rappeler toutefois que ce n’est pas la première fois qu’un pays africain sollicite de Facebook de disposer des informations de ses ressortissants. Le Nigéria et l’Algérie avaient fait part de la même volonté avant d’être « déboutés » par le réseau social de Mark Zuckerberg.

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *