Municipales : La NAFA « confiante » dans l’arrondissement 7 de Ouaga

492 0

Pour clore sa campagne entrant dans le cadre des élections municipales prévues le 22 mai 2016, la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) a tenu son dernier meeting à l’arrondissement n°7, secteur 31 de Ouagadougou.

La Nouvelle alliance du Faso (NAFA) avait ouvert sa campagne pour les élections municipales à Ouagadougou dans l’arrondissement 7, plus précisément au secteur 30. Pour la clôture de celle-ci, elle s’est déportée dans le secteur voisin, celui du 31 du même arrondissement.

« C’est le secteur qui est au milieu et cela  facilite le déplacement », a expliqué Bamoussa Ouédraogo du service de communication de la NAFA dudit arrondissement. Du bilan de la campagne, ce dernier décompte l’organisation de 18 meetings et plus de 100 assemblées générales. Toujours du bilan, Bamoussa Ouédraogo le qualifie de « positif » et de « formidable ».

«  Il n’y a pas eu de problème particulier, on a eu seulement deux meetings reportés, dus à un décès et à une mauvaise organisation. Mais nous avons pu rattraper », ajoute-t-il en appelant les militants du parti au calme et à ne pas répondre aux provocations.

Hermann Wendlassida Ouilina, secrétaire général de la NAFA, candidat et tête de liste au secteur 30 a manifesté sa confiance quant à la victoire de son parti au soir du 22 mai dans l’arrondissement 7. Aussi, dit-il, « nous souhaitons des élections apaisées et transparentes ».

Des projets qu’il nourrit pour son arrondissement, Hermann Wendlassida Ouilina cite l’assainissement, l’accès à l’eau potable, l’amélioration des prestations sanitaires, l’emploi des jeunes, un centre de tissage pour les femmes, etc.

Qu’en sera-t-il avec vos projets si vous n’êtes pas élu ? « Ce n’est pas un problème. Ce n’est pas la guerre », répond Hermann Wendlassida Ouilina. « Même si nous ne sommes pas élus, dit-il, nous allons continuer pour réaliser nos projets parce que nous voulons le développement de notre arrondissement. Avec les projets que nous avons, nous allons accompagner le maire qui sera élu ».

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre