Nigéria : Une deuxième lycéenne libérée des mains de Boko Haram

437 0

Une deuxième jeune fille faisant partie des 219 lycéennes de Chibok enlevées en 2014 a été libérée des mains des islamistes de Boko Haram. Elle a été immédiatement admise dans un centre hospitalier du camp Abogo Largema de Biu, au nord-est du Nigéria.

A en croire le porte-parole de l’armée nigériane, le colonel Sani Usman, la jeune fille aujourd’hui âgée de 19 ans, figurait au nombre des 97 femmes et enfants libérés le jeudi 12 mai dernier lors d’une opération conjointe de l’armée et des miliciens aux alentours de Damboa, dans l’Etat de Borno (nord-est).

La libération de cette seconde fille fait suite à celle de Amina Ali Nkeki. Elle avait été conduite à Abuja pour y rencontrer le président Muhammadu Buhari qui voyait en cette libération, le droit d’avoir “de nouveaux espoirs”, et “une opportunité unique en termes d’informations vitales” sur les autres otages.

Amina Ali Nkeki a révélé que la plupart des filles enlevées deux ans plus tôt se trouvaient encore dans la forêt de Sambisa et qu’une demi-dizaine d’entre elles avaient perdu la vie. 

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Source: BBC Afrique



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *