Journée de l’intégration africaine : Brassage de cultures à l’IAM

290 0

L’Institut africain de management (IAM), rassemblant en son sein des étudiants de 17 nationalités  a célébré la 5e édition de la journée de l’intégration ce 21 mai 2016 à Ouagadougou.

Le brassage des cultures et des nationalités a encore été au rendez-vous cette année à IAM Ouaga.

A cet effet Hamed Moussa Diallo, fondateur d’IAM, dira que « IAM est l’Afrique en miniature.  Avec 17 nationalités, on se doit de célébrer l’Afrique. Les étudiants de l’IAM ont appris à s’accepter, se côtoyer et s’entraider dans un esprit d’échange et d’intégration mutuelle ».

Pour lui, IAM est donc en avance au niveau de l’intégration et les dirigeants doivent prendre l’exemple sur eux et faire tomber les barrières pour un développement durable et de la paix.

Larlé Naaba,parrain de la 5é journéede l'intégration africaine de l'IAM
Larlé Naaba, parrain de la 5é journée de l’intégration africaine de l’IAM

Les étudiants n’ont pas marchandé leur mobilisation et implication pour la réussite de la cérémonie. Ils ont en effet magnifié la culture de leur pays et rivalisé d’ingéniosité lors la parade sous leurs drapeaux de leurs pays respectifs pour égayer le public.

Le parrain de la 5e édition, le Larlé Naaba, a félicité l’école qui pour lui a compris dès sa création toute l’importance de la culture à travers  les découvertes des valeurs culturelles des régions du Burkina à travers les activités d’immersions  de ses étudiants.

C’est un double honneur à lui fait en baptisant une salle de classe de master en hommage à son grand-père le « Naaba Ambga » qui a régné de 1928 à 1982.


VIDEO – Parade de cultures

Burkina24


Aux étudiants, il rappelle qu’ils ont de lourdes responsabilités en qualité d’élites africaines de lever les obstacles qui empêchent l’Afrique de se développer, tout en leur prodiguant des conseils pour réussir cette mission : il faut savoir parler, savoir donner et savoir travailler.

Revelyn SOME

Burkina24


Quelques images des communautés lors de la parade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre