Contre la nomination de Lassané Savadogo : Le CFOP ne lâche pas du lest

201 0

Présidée par le Chef de File de l’Opposition, Zéphirin Diabré, l’Opposition politique burkinabè (CFOP) a tenu le mardi 24 mai 2016 une réunion à Ouagadougou. Celle-ci a porté sur le bilan des élections municipales et la situation nationale, notamment la nomination de Lassané Savadogo au poste de directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Sur le déroulement des élections municipales du 22 mai 2016, l’Opposition dit avoir constaté et « regrette la faible mobilisation des électeurs ». Pour elle, cette forte abstention interpelle toute la classe politique et singulièrement le parti au pouvoir : « Elle traduit une grande déception de nos compatriotes vis-à-vis du système  politique en général et du pouvoir en particulier, qui se montre manifestement incapable de répondre à leurs aspirations et de réaliser ses promesses électorales ».

Une union sacrée. Le CFOP note également « des cas de fraudes massives, notamment l’achat de cartes d’électeurs » lors des derniers jours de la campagne. “Ce fut le cas à Ouagadougou, dans le quartier Karpala, et à Manga, (Zoundwéogo) où des militants proches du ministre de la Jeunesse, Jean Claude Bouda, ont été pris en flagrant délit“, explique le CFOP. Ainsi, exige-t-il que des poursuites judiciaires soient engagées contre les personnes fautives.

Après la proclamation des résultats provisoires des élections municipales le mercredi 25 mai 2016 et dans la perspective de la mise en place des conseils municipaux, l’Opposition en appelle à une union sacrée de ses candidats dans les communes, pour  contrôler un grand  nombre de mairies.

Le point de la participation de l’Opposition à la Commission constitutionnelle qui est en voie d’être mise en place a aussi été fait. Tout en réaffirmant, à ce stade, sa volonté de siéger au sein de cette commission, l’Opposition déclare ne pas comprendre que le gouvernement ne veuille pas rendre publique la composition de ladite commission, « et se borne à lui demander de mandater 13 personnes pour en être membres ».

L’annulation du décret. L’Opposition, « dans un  souci de transparence », préconise par conséquent une communication sur la présence des forces sociales qui vont siéger dans cette commission et “par combien de délégués elles seront représentées“.

La nomination de Lassané Savadogo au poste de directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a été abordée. Pour l’opposition, cette nomination demeure « inacceptable, en raison des détournements de fonds dont s’est rendu coupable l’intéressé au niveau de la CARFO ». Elle exige du président de Faso, l’annulation du décret de sa nomination.

Ignace Ismaël NABOLE  

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre