Situation à Nagaré et Gounghin, préparatifs des examens et concours : Les observations du MENA

220 0

Le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA), Jean-Martin Coulibaly, était face à la presse ce lundi 30 mai 2016 à Ouagadougou. Au centre des débats, la réalisation des infrastructures scolaires conformément aux engagements pris par le nouveau gouvernement, la situation dans les établissements de Nagaré et de Gounghin, la scolarité dans les établissements d’enseignement privés laïcs et la session des examens du BEPC et du CEP de 2016.

Le premier responsable du MENA a annoncé le lancement survenu le 26 mai dernier de la réalisation du vaste programme de construction d’infrastructures éducatives équipées au profit des différents ordres d’enseignement du système éducatif burkinabè.

50.648 personnes seront recrutées d’ici à 2018…

Au total, sur 5 ans, il est prévu la construction de 310 nouveaux collèges du post-primaire, 45 centres d’enseignement et de formation techniques et professionnels, 20 lycées professionnels, 286 nouveaux lycées et 13 lycées scientifiques dans les différents Chefs-lieux de région.

Vu que la réalisation de ces infrastructures nécessite des compétences supplémentaires, pour l’année 2016, le MENA s’apprête à accueillir 17.935 personnes au profit de l’éducation nationale et qu’elles seront près de 50.648 d’ici à 2018 qui seront recrutées dans l’éducation.

Organisation des examens scolaires et budget alloué…

Les épreuves écrites, orales et pratiques des examens du secondaire (BEPC, CAP et BEP) se dérouleront du 1er au 30 juin 2016 et celles du CEP, du 7 juin au 13 juillet prochain.

« A la date d’aujourd’hui, les préparatifs des examens et concours de 2016, dont le MENA a la charge, se déroulent de manière satisfaisante, malgré les difficultés essentiellement liées au retard accusé dans la mise en place du budget », a dit Jean-Martin Coulibaly.

Foi du ministre, au niveau des examens du primaire, ce sont 3.122.565.000 FCFA qui ont été alloués en 2016 contre 3.165.950.245 FCFA en 2015 soit une baisse de 7%. Mais, il se dégagerait un besoin de financement de 662.071.973 FCFA, ce qui porterait le budget global à 3.784.636.973 FCFA.

Au niveau des examens et concours du post-primaire et du secondaire, toujours selon Jean-Martin Coulibaly, le budget est évalué 4.933.593.636 FCFA contre une dotation budgétaire totale de 3.586.000.000 FCFA d’où un besoin de financement de 1.429.222.679 FCFA.

Frais de scolarité dans les établissements d’enseignement privés laïc…

Récemment, l’Union nationale des établissements d’enseignement privés laïc (UNEEP-L) a fait savoir que l’Etat doit à l’enseignement privé environ un milliard et demi de FCFA (1.440.025.000 FCFA) sur les deux dernières années dont 202.590.000 FCFA au titre des arriérés de 2014-2015. L’UNEEP-L avait également appelé l’Etat à respecter ses engagements.

Le ministre de l’éducation nationale a indiqué ce 30 mai que « le dossier de la subvention de l’Etat à l’UNEEP-L a été engagé pour un montant de 250.000.000 FCFA pour l’année 2016 ».

Tout en rappelant les 12 points essentiels du processus de paiement à leur niveau, il a annoncé que des concertations sont en cours avec les acteurs en vue de trouver incessamment des solutions consensuelles.

Situation à Nagaré et Gounghin…

Concernant les écoles de Nagaré et Gounghin où des élèves ont agressé des enseignants, en attendant des solutions définitives, des mesures conservatoires ont été prises. Il s’agit, entre autres, de la fermeture des établissements concernés jusqu’à nouvel ordre, de l’ouverture des enquêtes judiciaires, du suivi psychologique et du dédommagement matériel des victimes, de la tenue des conseils de discipline, de la délocalisation des examens scolaires dans d’autres centres.

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre